Christian Têtedoie
© deliveroo

Christian Têtedoie s’associe à Deliveroo et propose un menu à 35 euros

En collaboration avec Deliveroo, le chef étoilé Christian Têtedoie va proposer un menu gastronomique pour 35 euros, disponible à la livraison à Lyon. Une belle affaire, sauf pour les livreurs, qui ne devraient pas recevoir de prime pour monter en haut de la colline de Fourvière.

À partir de ce mardi soir, le chef Christian Têtedoie, en collaboration avec Deliveroo, va proposer un menu gastronomique à la livraison. Il sera ainsi possible de commander un maki de pot-au-feu à la citronnelle et au gingembre, plat spécialement conçu pour l’opération. "Un plat gastronomique proposé au tarif de 22 euros", annonce Deliveroo.

Mais que serait un plat sans son menu ? Le chef étoilé et Meilleur Ouvrier de France proposera aussi une entrée (deux quenelles avec coulis de langoustine – 9 euros) et un dessert (mousseux coco et citron vert et son crémeux mangue/passion vanillée – 8 euros). La formule entrée+plat+dessert sera proposée à 35 euros et les clients pourront aussi "commander vin rouge, blanc et champagne à la carte", promet Deliveroo. L'opération devrait durer un mois, mais pourrait être prolongée "si le chef le souhaite", explique la société de livraison.

Quant aux livreurs qui devront monter jusqu’au restaurant L’Antiquaille sur la colline de Fourvière, seront-ils dédommagés ? "Nous n’avons pas ce genre d'information, mais c’est dans le 5e et il y a déjà des restaurants dans ce quartier", explique le service de presse de la marque. Visiblement, aucune prime ne devrait venir alourdir leur besace. C’est bien plus pratique pour grimper !

à lire également
La Voûte chez Léa
Le restaurant mythique des Célestins (Lyon 2e) prend ses quartiers d'été avec une cuisine - légèrement - allégée. Ou comment homologuer la pure tradition lyonnaise sous thermomètre élevé.
1 commentaire
  1. neal59 - 16 février 2017

    Vu mon experience dans l'un des établissements de ce monsieur je ne perdrai pas 35 euros

  2. Lienas - 24 février 2017

    Il y a toujours le risque du métier quant à ces livreurs

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut