Une visite de rentrée en bois pour Gérard Collomb


Par Paul Terra
Publié le 26/08/2015  à 18:06
Réagissez

Deux mois après avoir présenté son plan de mandat, Gérard Collomb a continué de tisser le fil rouge de son troisième mandat lors de sa traditionnelle visite de chantiers de rentrée.

Gérard Collomb lors d'une visite de la tour Incity
© Tim Douet

La traditionnelle visite des chantiers marque invariablement la rentrée politique de Gérard Collomb et la fin des vacances politiques. L'exercice est toujours plus spectaculaire vers la fin d'un mandat qu'à son commencement comme ce mercredi.

Dans le choix des sites retenus par Gérard Collomb, on peut lire des promesses et le fil rouge de son troisième mandat à la métropole comme à la mairie de Lyon : développement du quartier d'affaires à la Part-Dieu, achèvement de la Confluence et réaménagement du cœur de Gerland. Comme l'an passé, la visite de chantiers a pris de la hauteur au sommet de la tour InCity. L'occasion pour le maire de Lyon d'annoncer l’inauguration de celle-ci pour Noël.

Des tours à la Confluence

Direction ensuite les anciennes prisons de Perrache et les immeubles de bureaux et de logements qui s'y élèvent désormais. Le maire de Lyon inscrit cette réhabilitation dans le projet Confluence. La poursuite de l'aménagement de l'ancienne friche industrielle au sud de la Presqu'île recèle aussi quelques ébauches moins connues.

Des grands noms de l'architecture, le cabinet Herzog & de Meuron puis Jean Nouvel, vont dessiner des tours dans le ciel de la Confluence. Celle construite par Jean Nouvel devrait être livrée en 2017 et sa commercialisation débutera en 2016. "Herzog & de Meuron n'ont jamais construit de tour en France. Ce sera une première. Ils vont aussi faire un immeuble de logements. Ils n'en ont plus réalisé en France depuis vingt ans",souligne Benoît Bardet, le directeur de Lyon Confluence.

Le Collomb Tour a ensuite pris la direction de Gerland. Un quartier sur lequel les projets de Zac se multiplient depuis deux mandats. Loin des tours de la Part-Dieu, la partie sud du 7e est devenue le second quartier d'affaires de la ville. "Depuis 2008, 400 logements sont construits par an et il y a une forte dynamique sur le placement de mètres carrés tertiaires. C'est un quartier en pleine transformation, avec la Zac des Girondins qui arrive après celle du Bon-Lait. Gerland est le quartier qui a le plus changé après la Confluence ces dernières années", appuie le président de la métropole.

Collomb ne veut plus de bois

Cette visite aura aussi permis de découvrir l'aversion pour le bois de Gérard Collomb. Alors que les architectes du nouveau gymnase municipal du Bon-Lait mettent en avant l'usage de ce matériau naturel et à la mode, le maire de Lyon monte dans les tours. Il se lance durant une poignée de minutes dans une tirade enflammée contre le bois.

"Au bout de cinq ans, les façades sont pourries, dégueulasses. Il n'y en a pas une qui ait la même couleur. Je ne veux plus en voir", râle-t-il, le verbe haut, sous le regard des architectes médusés. Revenu d'humeur moins colérique, Gérard Collomb confirmera "avoir donné des consignes" pour en finir à l'avenir avec des façades qui ne trouvent pas grâce à ses yeux. Les architectes qui envisagent de répondre à des marchés publics sont prévenus.

 

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.7/5 (6 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.