Sondage : à Villeurbanne, Bonnell devance largement Vallaud-Belkacem


Par Paul Terra
Publié le 21/05/2017  à 00:01
4 réactions

Un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale, Sud Radio et Le Journal du dimanche donne Bruno Bonnell vainqueur des élections législatives à Villeurbanne. Il remporterait très largement le match qui l’oppose à Najat Vallaud-Belkacem, qui redonne des couleurs au PS mais dans des proportions encore insuffisantes.

L'effet Najat Vallaud-Belkacem existe bien à Villeurbanne. Mais il est loin d'être suffisant pour enrayer la dynamique En Marche. C'est le principal enseignement d'un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale, Sud Radio et Le Journal du dimanche. Dans une circonscription historiquement favorable au Parti socialiste, l'ancienne ministre de l'Education nationale de François Hollande serait battue par Bruno Bonnell, le chef d'entreprise investi par En Marche, mouvement dont il est le référent départemental. Et ce au premier comme au second tour. Si les intentions de vote en restaient là, le 11 juin, Bruno Bonnell recueillerait 30 % des suffrages, Najat Vallaud-Belkacem 19 %, Laurent Legendre (la France Insoumise) 17 %. La candidate Les Républicains, Emmanuelle Haziza (13 %) et celui du Front national, Stéphane Poncet (12 %), seraient dans l'incapacité de se maintenir au second tour.

 

Najat réveille les socialistes, La France Insoumise décroche

Bruno Bonnell / Najat Vallaud-Belkacem © Tim Douet (montage Lyon Capitale)
© Tim Douet
Bruno Bonnell / Najat Vallaud-Belkacem.

Bruno Bonnell, qui s'est lancé en politique à la création d'En Marche, il y a à peine un an, est donc en passe de réussir son pari. La candidature de Najat Vallaud-Belkacem engendre toutefois un sursaut du PS à Villeurbanne. Au premier tour de l'élection présidentielle, Benoît Hamon avait obtenu 9,15 % des voix. L'ancienne ministre de l'Education nationale obtiendrait, d'après notre sondage, deux fois plus de suffrages. La France Insoumise résiste, elle, difficilement à l'effacement de l'effet Mélenchon. Le candidat de la gauche radicale arrivait en seconde position avec 26,48% des voix au soir du premier tour à Villeurbanne. Laurent Legendre, le candidat des Insoumis aux législatives, n'obtiendrait que 17% des suffrages. Une partie des électeurs de Jean-Luc Mélenchon se reporterait sur la candidature de Najat Vallaud-Belkacem (25%). En revanche, la candidate socialiste ne ramène pas suffisamment au bercail les sympathisants PS qui se sont laissé séduire par Emmanuel Macron (13%). Les électeurs de 2012 de Pascale Crozon, la députée PS sortante, qui veut transmettre le relais à Najat Vallaud-Belkacem, penche plus vers Bruno Bonnell aujourd'hui (41% contre 34% pour la candidate du PS). Bruno Bonnell surfe lui sur la dynamique Macron (76%) avec un socle électoral enfin stable. Il bénéficie à plein d'une candidate LR en grande difficulté à Villeurbanne. 17% des électeurs de François Fillon se reporteraient sur lui.

Bonnell en ballottage très favorable

Au second tour, deux scénarios ont été testés. Le candidat d'En Marche l'emporte dans les deux. À 60% contre 40% face à Najat Vallaud-Belkacem. À 62% contre 38% face à Laurent Legendre (France Insoumise). Une triangulaire n'a pas été testée, mais elle déboucherait, selon toute logique, sur le même verdict. Bruno Bonnell réalise un carton plein, au second tour, chez les électeurs de droite (98%) et d'extrême droite (74%). La personnalité de Najat Vallaud-Belkacem, figure honnie des années Hollande chez Les Républicains comme au Front national, en est plus certainement la cause que les premiers bénéfices de la recomposition politique engagée par Emmanuel Macron.

 
Etude réalisée par Ifop-Fiducial pour Le Journal du dimanche, Sud Radio et Lyon Capitale
Echantillon : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 601 électeurs, extrait d’un échantillon de 777 personnes, représentatif de la population de la 6e circonscription du Rhône âgée de 18 ans et plus.
Méthodologie : La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par quartier.
Mode de recueil : Les interviews ont été réalisées par téléphone du 16 au 18 mai 2017.
  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.3/5 (11 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
4 commentaires

.
Et les autres candidats de cette circonscription ?
On n'en parle pas parce qu'ils ne sont pas connus, mais ne seront jamais connus parce qu'on n'en parle pas ?
.
Le renouvellement politique made in monde médiatique... :o)

Signaler un abus | le 21/05/2017  à 00:33 | Posté par  Abolition_de_la_monnaie  

ce serait trop facile , 5 ans comme ministre , rejetée avec toute son équipe pour une gestion qui n'a jamais tenue ses engagements,on se refait une santé en province en attendant peut être 2022 ?

Signaler un abus | le 21/05/2017  à 00:56 | Posté par  Robes Pierre  

article passionnant qui nous présente encore un sondage tiré d'un échantillon "représentatif" composé d'environ 0.5% de la population villeurbannaise... et qui bien évidemment ne dit pas un mot des programmes des candidats. ça méritait bien un gros tampon "EXCLUSIF" effectivement.

Signaler un abus | le 23/05/2017  à 14:37 | Posté par  Tryph  

Les sondages ont été inventés pour expliquer aux gens ce qu'ils pensent,

avait écrit Coluche dans les années 80.

Rien n'a changé !

Signaler un abus | le 25/05/2017  à 17:41 | Posté par  Gérard Eloi  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.