Festival Lumière 2017: "La Sortie des usines" selon Wong Kar-wai


Par Luna Ghelab
Publié le 22/10/2017  à 11:26
Réagissez

Ce samedi, le prix Lumière 2017 Wong Kar-wai a honoré la tradition du festival lyonnais, en filmant sa propre version du premier film des Frères Lumières, "La Sortie des usines". 

Emmanuelle Devos et Sami Bouajila tournent La sortie des usines
Festival Lumière / Sandrine Thesillat (Jean-Luc Mège Photography)
Emmanuelle Devos et Sami Bouajila tournent La sortie des usines

"Ready ? Action !". La rue du premier film est bien animée en ce samedi après-midi. Autour de barrières, une petite foule se presse pour apercevoir les célébrités du festival Lumière. Charles Aznavour, Emmanuelle Devos, Anna Karina, Laurent Gerra, Anne le Ny, Sami Bouajil et une vingtaine de bénévoles constituent, le temps d’une minute, le casting d’un film de Wong Kar-wai. Après avoir donné une conférence de presse, ce dernier a remis sa casquette de réalisateur. Comme les 8 prix Lumières avant lui, Wong Kar-wai s’est prêté au tournage de la sortie des usines, 122 ans après le premier film des frères Lumières.   

Wong Kar-wai rejoint Catherine Deneuve sur le mur des cinéastes

Wong Kar-wai
Festival Lumière / Sandrine Thesillat (Jean-Luc Mège Photography)
Wong Kar-wai

"S’il met autant de temps que pour ses films, demain on y est encore !", s’amuse un spectateur. Car Wong Kar-wai est connu pour son perfectionnisme, le tournage de ses films s’étant souvent étiré sur plusieurs années. Celui de la sortie des usines ne prendra pas des années, mais pour Wong Kar-wai et son chef opérateur Christopher Doyle, pas question de le prendre à la légère. "Il faut que vous soyez plus rapides", "Ayez l’air plus naturels s’il vous plaît" : entre chaque prise, Thierry Frémaux traduit au mégaphone les volontés du réalisateur.

Loin de s’ennuyer, le public est ravi de pouvoir profiter plus longtemps de cette proximité avec ses idoles. Pendant que certains supplient Emmanuelle Béart d’ôter ses lunettes de soleil, d’autres entonnent "Emmenez-moi" en clin d’oeil à Charles Aznavour.

La quatrième prise est la bonne: "Very good!" s’exclame Wong Kar-wai, en applaudissant les acteurs. La séquence sera conservée à l’institut Lumière. Sur le mur des cinéastes de celui-ci, la plaque dorée de Wong Kar-wai a été dévoilée, aux côtés de celle de Catherine Deneuve, prix Lumière 2016. 

 

Le festival Lumière 2017 sera clôturé ce soir à la Halle Tony Garnier, avec la projection d’In the mood for love, en présence de Wong Kar Wai. Vous pouvez encore profiter des projections de nombreux films cet après-midi. Toute la programmation ici

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?