Comprendre l'affaire SACVL

EMISSION-DEBAT - Retrouvez l'émission "On refait l'enquête" consacrée à l'affaire de la SACVL (Société Anonyme de Construction de la Ville de Lyon). Avec Gérard Klein ancien directeur général de la SACVL, Etienne Tête conseiller régional Les Verts, Emmanuel Hamelin conseiller municipal et administrateur de la SACVL et Paul Terra journaliste à Lyon Capitale.

à lire également
Candidat des écologistes en 2014, Étienne Tête estime que notre sondage montre que “tout est possible pour 2020”. Au-delà du très bon score des écologistes, annoncés entre 16% et 17%, il relève “le très faible effet Collomb”.
1 commentaire
  1. Yvan, de Lyon - 13 janvier 2011

    ' Comprendre l'affaire de la SACVL ? 'Sur la forme, le fait de couper très souvent la parole aux invités, façon Marc Olivier Fogiel ne me semble pas être de nature à faciliter la compréhension, d'un dossier pourrit.Ce parasitage, perturbe fortement la circulation de l'information. Surtout, quand les invités commencent à dire des choses intéressantes, comme Monsieur Gérard Klein.Ce Monsieur, faut-il le rappeler était au cœur du système, du pouvoir local. Pouvoir, dont-il s'étonnait des décisions prises, vis-à-vis de la vente du quartier Grôlée (voir article Lyoncap du 15/12/2010 'Braquage Zilli').Pour revenir à la SACVL, Monsieur Klein soulève trois aspects du dossier extrêmement intéressants.Le premier, concerne la posture de la Ville de Lyon et pose la question suivante: ' Pourquoi la Ville de Lyon, n'a-t-elle pas déposer plainte ?!' Excellente question, qui n'a pas été relancé par les journalistes.Cette question renvoie inévitablement à un autre dossier sensible. Depuis les révélations de Lyoncap, sur d'éventuels faits de corruption au Grand Lyon, je me demande toujours, pourquoi le Grand Lyon n'a pas déposé plainte... ( je suis un peu blond sur les bords...mdr)Le second concerne l'ingérence de certains élus. Monsieur Tête à relevé cet aspect, mais pas dans le sens où Monsieur Klein, me semble t-il l'a vécu et subit. Comprenne qui pourra ou voudra...Le troisième aspect concerne, la seule action judiciaire dans ce dossier. Action qui a conduit à une décision judiciaire, pendante en Cour d'Appel.Là-encore, ce troisième aspect du dossier évoqué par Monsieur Klein, n'a fait l'objet d'aucune relance journalistique. C'est fort dommage, quand on déclare vouloir faire comprendre un sujet.Une nouvelle fois, Monsieur le Procureur de la République, pourquoi ne vous saisissez vous pas, comme vous l'avez fait contre Marine Le Pen, des dossiers SACVL et Grand Lyon ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut