Amandine Ferrato, du team Hoka One One, vice-championne du monde de trail sur moyenne distance 2017 ©P.Verticale_T.Nalet

Lyon Urban Trail : Amandine Ferrato vice-championne du monde au départ

Amandine Ferrato est vice-championne du monde de trail 2017 sur moyenne distance (50 km - 3000 D+) et vice-championne de France de trail court 2016 (30 km - 1800 D+). La Drômoise qui affiche une cote Itra de 761 points (804 étant la meilleure cote mondiale) s'aligne dimanche sur le 37 km du Lyon Urban Trail. Entretien.

Pourquoi avoir choisi le Lyon Urban Trail ? 
Pour tout vous dire, c'est mon entraineur Christophe Malardé (2e du Lyon Urban Trail en 2011, 6e en 2013, aujourd'hui coach d'une quinzaine de coureurs de haut niveau, NdlR) qui m'a conseillé de faire le 37 km. Le Lyon Urban Trail, j'en avais entendu parler mais ce n'est pas une course qui me serait venue à l'idée de faire. Ce sera un très bon entraînement pour mon objectif 2019, le Golden Trail Series International.

Vous semblez en forme, avec votre récente 2e place sur le 22 km du Trail du Ventoux...
En fait, je reviens de blessure : je me suis fait opérer du pied début  décembre. J'ai donc dû faire une grosse pause d'un mois et demi dans mon entraînement. Donc, oui, je suis assez contente du résultat au Ventoux. J'ai encore une grosse cicatrice, il faut que je fasse attention. Je reprends les fondamentaux.

Du coup, vous êtes-vous fixée un objectif pour le Lyon Urban Trail ?
Bien courir, retrouver des sensations, une routine de course, recréer des automatismes et me remettre dedans. J'ai commencé un nouveau boulot mi-janvier qui implique des trajets quotidiens d'1h30 aller-retour. C'est donc un peu compliqué de tout gérer. Il y a la vie professionnelle et la vie d'athlète. Il faut maintenant que je me remette dans la deuxième très fort.

Comment voyez-vous le LUT ?
C'est une course, je pense, assez nerveuse. Ça peut être une bonne répet' pour bien bosser. C'est intéressant de sortir de sa zone de confort et d'aller se confronter à des milieux et des personnes qu'on ne connait pas, vers des difficultés pour s'améliorer.

Dans quel état d'esprit abordez-vous le trail lyonnais ?
Le plus naturellement possible. S'il y a un très beau résultat, c'est génial, sinon, ce n'est pas grave. Le résultat, c'est du bonus. J'imagine un temps personnel par rapport aux résultats que j'ai pu voir, mais cette année le kilométrage et le dénivelé ne sont pas les mêmes...

Vice-championne du monde 2017, vous partez en favorite...
Il faut savoir se remettre à sa place, même si vous êtes vice-championne du monde.

Geoffrey Meuli

Le Golden Trails Series, c'est donc l'objectif de votre saison 2019. Gros morceau...
C'est du très gros niveau : il n'y a que les meilleurs du monde. Sans compter le format des courses avec des ratios kilomètre/dénivelé très relevés.

Il en a déjà que vous connaissez comme Sierre-Zinal, en Suisse, ou le Marathon du Mont-Blanc, à Chamonix...
Oui, la Sierre-Zinal, j'ai fait 3e au scratch féminin et je suis la 3e Française à être passée sous les 3h09 depuis l'origine de la course, en 1974. Le Marathon du Mont-Blanc, je connais bien pour l'avoir couru quatre fois (16e en 2014, 5e en 2015, 2e en 2016 et 9e en 2018). En revanche, pour les autres courses, ce sera complètement nouveau (Zegama-Aizkorri en Espagne, Dolomyths Run Skyrace en Italie, Pikes Peak Marathon aux Etats-Unis et Ring of Steall Skyrace en Ecosse).

Que visez-vous pour les Golden Trail Series International ?
Pourquoi pass aller en finale qui se déroulera au Népal, lors de l'Annapurna Trail Marathon....Les coureurs doivent participer à au moins 3 courses qualificatives sur 6 et être dans le top 10 pour être invité à la finale. C'est ambitieux mais jouable.

Serez-vous encore en équipe de France cette année ?
J'ai décidé, cette année, de ne pas participer à la sélection de l'équipe de France pour des raisons personnelles. J'ai été à deux reprises en équipe de France, je ne souhaite pas renouveler l'expérience.

Palmarès 

2019 
Vainqueur Trail de Glanum (30 km -110 D+) 
2e femme Trail du Ventoux (22 km - 975 D+) 
2018 
Vainqueur du Trail du Littoral (28 km - 975 D+) 
4e femme femme du Festival des Templiers 
Vainqueur de Belle Ile en Trail ( 80 km - 2025 D+) 
9e femme Marathon du Mont-Blanc (42 km - 2775 D+) 
Vainqueur Runlagnes (31 km - 1150 D+) 
14e femme Championnat du monde de trail Penyagolosa (85 km - 4900D+) Vainqueur Trail de Bormes-les-Mimosas (30 km - 1400 D+)

Lyon Urban Trail
Dimanche 7 avril
www.lyonurbantrail.com

>Rando 12 km - 450 D+ - Départ 11h45 - 15€
>8 km - 400 D+ - Départ 11h30  - 17€ (ou 20€ sur place)
>14 km - 600 D+ - Départ 10h00 - 22€ (ou 25€ sur place)
>24 km - 1050 D+ - Départ 8h30 - 33€ (ou 35€ sur place)
>37 km - 1500 D+ - Départ 7h30 - 46€ (ou 50€ sur place)

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut