François d'Haene s'apprête à boucler un ultra-trail de 830 km aux USA

L'ultra-trailer du Beaujolais se lance aujourd'hui dans un défi hors normes aux Etats-Unis : battre le record de vitesse sur le Washington Pacific Crest Trail, l'équivalent d'un Lyon-Bilbao à pied agrémenté de 2 Everest à monter et descendre.

François d'Haene, triple vainqueur de l'UTMB et quadruple lauréat de La Diagonale des Fous, deux des ultra-trails les plus mythiques de la planète, s'apprête ce mercredi, à relier la frontière américano-canadienne et la limite entre l'Oregon et l'Etat de Washington, dans les environs de Portland, 830 kilomètres plus au Sud, entre la réserve indienne de Yakama et celle de Warm Springs. Il s'agit d'une des sections du Pacific Crest Trail, un sentier de randonnée de 4 240 km qui traverse les Etats-Unis de la frontière canadienne à la frontière mexicaine.

Un défi hors norme, l'ultra-trailer qui habite Saint-Julien, dans le Beaujolais tablant sur moins de 8 jours (192 heures).

Le parcours qui traverse l'E.C. Manning Provincial Park, en Colombie-Britannique, au Canada, le parc national des North Cascades, la forêt nationale du Mont Baker-Snoqualmie (sur le versant occidental de la chaîne des cascades, avec deux volcans), le parc national du mont Rainier (un stratovolcan dont le mont culmine à plus d e4 000 mètres) ou encore la forêt nationale de Gifford Pinchot (une des plus anciennes forêt nationale des USA qui abrite plusieurs espèces menacées dont le grizzly) est très vallonné. Au bas mot 35 kilomètres de dénivelé positif. L'équivalent de 4 Everest empilés les uns sur les autres (ou plus de 7 mont Blanc).

Fastest known time

Il ne s'agit pas d'une course ne tant que telle mais d'un FKT, pour "fastest known time", c'est-à-dire le temps connu le plus rapide.

Cet été, Christophe Teuscher, professeur (à temps complet) d'ingénierie électronique à l'université de Portland, a couru les 829 km et 30 000 mètres de dénivelé positif du Washington Pacific Crest Trail (en autonomie complète, sans aide logistique) avait mis 10 jours, 1 heure et 26 minutes (241h26).

François d'Haene sera accompagné de deux pacers, son beau-frère Alexis Traub (avec qui il a raflé la 6e place de la Pierra Menta en mars dernier) et Guillaume Provost.

C'est avec ce duo qu'il avait battu, en octobre 2017, le record du  John Muir Trail (un sentier qui file le long de la Sierra Nevada, en Californie) : 359 km et 14 360 mètres de dénivelé positif, en 67h26, soit une vitesse moyenne de 5,32 km/h. Un an plus tôt, François d'Haene avait pulvérisé le record du GR20, en Corse : 180 kilomètres pour 13 000 mètres de dénivelé positif en 31h06, soit une vitesse moyenne de 5,79 km/h.

à lire également
Tous les héros ne portent pas de cape, mais certains ont des chaussures de trail et courent entre Lyon et Saint-Étienne. Emmanuel Meyssat, double vainqueur de la SaintéLyon, s’entraînait pour la prochaine édition quand il a aperçu une personne âgée en difficulté. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut