SUR LA PISTE DES TRESORS CACHES DE LYON

En alliant réflexion, goût pour la recherche et les promenades, cette activité permet de découvrir ou redécouvrir de nombreux lieux de la ville et des environs."Bou y te da jo ere di e ua mo tra cet our le et li ns". Ce charabia semble n'avoir aucun sens. Et pourtant ! Après réflexion, on obtient : "Dans cette traboule, Molière joua l'Etourdi". Cette énigme, car c'en est une, permet une fois résolue de mettre la main sur une ciste. Une ciste est une boîte remplie de petits objets sans valeur (un porte clé, une pièce, une bille...) qu'un cacheur dissimule. Il publie ensuite sur Internet(1) une énigme sous forme de métaphore, de charade ou de jeux de mots dont le résultat mène à la ciste. En somme, un jeu de pistes.
Mais revenons-en à notre énigme. Après le décryptage, petite recherche sur Internet où on apprend que c'est à la Tour Rose que la première représentation de la pièce de Molière fut donnée. Direction donc le Vieux-Lyon. Le temps de repérer la traboule qui borde l'hôtel et la chasse peut commencer. Inspection des moindres recoins, du puit jusqu'à l'escalier en colimaçon, en passant par les pots de fleurs : la voilà enfin !
La ciste de La Rose fait partie des 121 boîtes dissimulées à Lyon et dans tout le Rhône. Fourvière, le Vieux-Lyon, le Parc de la Tête-d'Or ou encore les bords de Saône, il y en a partout.

Plus de 55 000 membres sont inscrits sur le site Internet et tentent de trouver les quelques 30 000 cistes existantes. Mais pourquoi un tel engouement ? Certainement pas l'appât du gain en tout cas. "L'idée n'est pas de faire des records, comme l'explique Frédéric, de Lyon, chercheur depuis 2004 et plus connu sur le forum des cisteurs sous le pseudo de Radagast. Je planifie mes recherches pendant les vacances ou quand j'ai le temps. C'est une activité ludique, qui fait réfléchir, se balader et découvrir des lieux que je n'aurais peut-être jamais vus sans les cistes." Le principe étant de placer les boîtes dans des lieux originaux, historiques ou visuels.
On ne retire donc aucune gloire, si ce n'est de voir son nom inscrit au tableau des trouveurs de cistes et de garder en souvenir un des objets, que l'on aura pris soin de remplacer par un autre. Le plaisir du jeu avant tout.
Gaëlle Riche

(1) www.cistes.net

Repères

www.cistes.net
Comment devenir un "cacheur" ou un "trouveur" de cistes, la répartition géographique des cistes ainsi que les énigmes, toutes les informations sont fournies sur ce site Internet.

29 674
C'est le nombre de cistes qui sont cachées actuellement en France. Nombre qui évolue rapidement puisque de nouvelles cistes sont cachées tous les jours.
En région Rhône-Alpes, 2 082 cistes sont à découvrir. La palme pour l'Isère avec 952 boîtes dissimulée.

Disparue !
Bien qu'elles soient cachées, certaines cistes disparaissent. C'est par exemple le cas de la ciste de l'OL. Pour éviter que des personnes tombant sur la ciste par hasard ne la prennent, un billet expliquant le jeu est placé dans chaque boîte.

Dans le monde
C'est en France que l'on trouve le plus de cistes, mais il y en a dans l'Europe entière, et même aux Etats-Unis, au Canada, ou en Afrique.
Titbinou : le pseudo de celui qui a trouvé le plus de cistes avec un total de 3 205 découvertes. Quant à Bob82, il en a caché 969 !

55 785
C'est le nombre de membres inscrit à ce jour sur le site, sans cesse en augmentation.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut