Shoops : l'application pas pratique pour faire des économies

Avec l'application Shoops, ils veulent concurrencer la Fourchette et même aller plus loin en proposant aux Lyonnais de trouver tous les bons plans autour d'eux. Problème, l'application est tellement mal faite que la bonne intention du début retombe à plat.

L'application Shoops sur Android et iOS est l'exemple même de la bonne idée qui n'a pas été pensée en matière d'usage. Lancé par une start-up lyonnaise, ce service propose aux internautes mobiles de découvrir tous les bons plans autour d'eux, dans un rayon de 500 mètres.

Ce n'est que le début pour Shoops, il faudra donc être clément sur le peu d'offres proposées pour le moment. Néanmoins, ce n'est pas le premier défaut de l'application quand on n'y regarde de plus près. Shoops a surtout un gros souci d'intuitivité. À vouloir réinventer la roue avec son interface de navigation originale, Shoops en oublie l'essentiel : l'expérience utilisateur.

Lors du lancement, les bons plans s'affichent sur un cercle, sans que l'on sache immédiatement à quelle distance ils se situent par rapport à notre position. Le système peut être lisible si les promotions sont rares, mais dans le cas où Shoops rencontrait le succès, il va vite être brouillon. Parallèlement, le code couleur des événements oblige l'utilisateur à tâtonner lors de sa première prise en main et il faut au moins cliquer trois fois pour savoir où se déroule une promotion. De plus, les icônes de navigation sont en haut du smartphone, ce qui n'est pas pratique lorsque le mobile possède un écran supérieur à cinq pouces. Heureusement, pour gommer un peu ces défauts, il est toujours possible de passer par un affichage de type "plan" qu'on privilégiera rapidement pour trouver les bonnes affaires.

Shoops nous rappelle un constat simple : rien ne vaut une bonne vieille liste avec la distance affichée sous la promotion. C'est peut être has been et moche, mais ça marche ! Il va donc falloir que la start-up améliore rapidement la navigation. Pour le moment l'emballage est joli, mais absolument pas pratique.Tout n'est pas à jeter, l'idée de base est séduisante tout comme la philosophie de Shoops qui "ne requiert aucune information personnelle pouvant être utilisée à des fins commerciales". Gageons que les prochaines mises à jour de Shoops permettront de simplifier l'expérience, permettant à cette application lyonnaise de devenir incontournable. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

1 commentaire
  1. seb69002 - 20 avril 2015

    C'est vrai que l'idée de départ est très bonne, mais l'application manque cruellement d'intuitivité comme le dit l'article. Une refonte de l'app pourrait permettre à Shoops de continuer son chemin et de s'installer dans la durée.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut