Pourquoi le service UberPOP est-il suspendu en France ?

Dans une interview donnée au Monde, Thibaud Simphal, directeur général d’Uber France, annonce la suspension du service UberPOP. Cet arrêt sera effectif ce soir à 20 heures.

UberPOP en France, c'est fini pour le moment. Dans une interview donnée au Monde, Thibaud Simphal, directeur général d’Uber France annonce la suspension du service qui permet de mettre en relation conducteur non-professionnel et particulier. Le DG d'Uber invoque deux raisons : "préserver la sécurité des chauffeurs Uber […] Ils ont été victimes d’actes de violence ces derniers jours"et entamer un dialogue avec les pouvoirs publics "dans un esprit d'apaisement". Thibaud Simphal indique attendre maintenant la décision du Conseil constitutionnel portant sur l'article de la loi Thévenoud qui interdit en théorie des services comme UberPOP.

Le directeur général rappelle que 10 000 conducteurs occasionnels sont inscrits en France, pour 400 000 passagers. Il souhaite que le gouvernement mette en place des mesures pour assouplir l'accès au poste de chauffeurs de VTC qui "prend six mois et nécessite 250 heures de formation […] coûte jusqu'à 6 000 euros", ainsi que la possibilité d'autoriser "des voitures moins luxueuses, moins lourdes, moins polluantes".

La réaction du gouvernement ainsi que la décision du Conseil constitutionnel vont donc être des facteurs majeurs dans la suite des événements. En attendant, UberPOP restera suspendu.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut