police
@Tim Douet

Phishing : une nouvelle arnaque par SMS particulièrement dangereuse

Une nouvelle technique de phishing (hameçonnage) a le vent en poupe depuis une semaine. Les escrocs utilisent un SMS pour dérober le numéro de carte bleue de leur victime.

Depuis une semaine, certains abonnés de l'opération Orange reçoivent un SMS avec comme message "Facture Orange impayée : 1,91 euro. Régulariser immédiatement pour éviter la suspension de vos services". Le texte est accompagné du numéro de téléphone de l'abonné ainsi que d'un lien internet vers un site dont l'adresse mentionne les termes Orange et facture. Une fois que la victime a cliqué, elle se retrouve sur une page lui demandant son numéro de carte bleue.

Selon nos constatations, il s'agit bien d'une nouvelle technique de phishing, hameçonnage en français, qui consiste à manipuler une personne pour obtenir son numéro de carte bleue ou des documents personnels. Cette nouvelle arnaque au SMS est particulièrement dangereuse sur plusieurs points : elle joue sur la peur de voir sa ligne suspendue, tout en proposant de régulariser la situation pour une petite somme, ce qui pourrait pousser les moins attentifs à payer. Néanmoins, une fois que le numéro de carte bleue est entre les mains des escrocs, rien ne les empêche de débiter des sommes plus importantes ou de revendre ces données à d'autres. En cas de doute sur un impayé, il est impératif de ne pas cliquer sur ce type de lien, mais d'aller voir dans son espace client. Si vous avez déjà cliqué ou rentré votre numéro de carte bleue après avoir reçu ce type de SMS, faites opposition le plus rapidement possible. Enfin, contacté par Lyon Capitale, un cadre dans les télécommunications avertit : "Pour l'instant, les abonnés Orange sont visés par cette escroquerie, mais ceux de SFR, Free ou Bouygues pourraient être également concernés ces prochains jours". Ce nouveau type d'arnaque toujours plus élaborée repose sur nos propres peurs pour nous pousser à faire ce que nous refuserions en temps normal.

Lire aussi :

Les gendarmes du Rhône recherchent les propriétaires de ces objets volés

à lire également
bouchon trafic urbain
Vendredi 14 décembre, un routier a eu un accrochage avec un autre véhicule dans le tunnel de Fourvière. Les occupants de la voiture l'ont enlevé et séquestré, le forçant à retirer de l'argent. L'homme a été retrouvé grâce à son smartphone. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut