OnePlus 2 : décevant et un prix trop élevé

Le premier smartphone OnePlus One avait l'avantage de frapper là où ça fait mal avec son prix bas. Son remplaçant, le OnePlus 2 déçoit à plus d'un niveau.

"Flagship killer", "tueur de mobile emblématique", le OnePlus One ne cachait pas ses ambitions. Son successeur, le OnePlus 2 vient d'être dévoilé et est toujours accompagné de cette même qualification de "flagship killer". Néanmoins, il ne devrait pas tuer grand monde tant il est décevant en matière de caractéristiques et surtout de prix.

Sous la coque, on retrouve un écran IPS Full HD 5,5 pouces de 1 920 par 1080, un processeur Snapdragon 810 avec huit cœurs, un processeur graphique Adreno 430 et 3 Go de Ram pour la version 16 Go et 4 Go de Ram pour celle avec 64 Go d'espace de stockage. Le tout fonctionne sous Android 5.1. Côté photo, un capteur 13 mégapixels avec autofocus et stabilisateur optique est présent à l'arrière. Il sera possible de filmer en 4K. À l'avant, le capteur possède 5 Megapixels. Le OnePlus 2 est compatible avec la 4G en France, Bluetooth 4.1, un lecteur d'empreinte digitale et Wi-Fi ac. On remarque aussi une batterie de 3 300 mAh et un connecteur USB type C pour la recharge. Côté prix, la version 16 Go sera vendue à 339 euros, celle avec 64 Go est proposée à 399 euros. Les commandes seront ouvertes à partir du 11 août, sur invitation.

Des absences qui déçoivent

Au final, pas de surprise pour les caractéristiques, on reste dans le grand classique. Il faudra voir comment se débrouille le processeur Snapdragon 810, souvent montré du doigt et accusé de trop chauffer. La marque explique avoir travaillé pour que cela n'arrive pas. On regrettera plusieurs manques comme une batterie qui n'est pas amovible, l'absence de puce NFC ou d'un lecteur de carte Micro SD pour agrandir l'espace de stockage et l'impossibilité de bénéficier de la recharge rapide. Le OnePlus 2 oublie également d'être agressif en matière de prix et va se retrouver en concurrence directe avec d'autres mobiles comme l'Asus Zenfone 2, mais aussi le LG G3, voire le G4 dont le prix ne cesse de baisser (et qui devrait être inférieur à celui d'un OnePlus 2 début 2016).

Trop cher

Vient la question emblématique : ne vaut-il mieux pas choisir un téléphone en France avec un service après-vente dans l'hexagone, plutôt que de prendre le risque d'acheter un mobile en Chine qui devra repartir là bas au moindre problème ? De même, l'achat via invitation découragera ceux qui ont envie de facilité. Le OnePlus 2 n'a plus rien d'un "flagship killer". Il pourrait même souffrir de l'arrivée du Moto X 2015, donc les premières caractéristiques sont plus qu'intéressantes. Avec des absences décevantes et un prix trop élevé, le OnePlus 2 se tue tout seul.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut