OnePlus 2 : décevant et un prix trop élevé

Le premier smartphone OnePlus One avait l'avantage de frapper là où ça fait mal avec son prix bas. Son remplaçant, le OnePlus 2 déçoit à plus d'un niveau.

"Flagship killer", "tueur de mobile emblématique", le OnePlus One ne cachait pas ses ambitions. Son successeur, le OnePlus 2 vient d'être dévoilé et est toujours accompagné de cette même qualification de "flagship killer". Néanmoins, il ne devrait pas tuer grand monde tant il est décevant en matière de caractéristiques et surtout de prix.

Sous la coque, on retrouve un écran IPS Full HD 5,5 pouces de 1 920 par 1080, un processeur Snapdragon 810 avec huit cœurs, un processeur graphique Adreno 430 et 3 Go de Ram pour la version 16 Go et 4 Go de Ram pour celle avec 64 Go d'espace de stockage. Le tout fonctionne sous Android 5.1. Côté photo, un capteur 13 mégapixels avec autofocus et stabilisateur optique est présent à l'arrière. Il sera possible de filmer en 4K. À l'avant, le capteur possède 5 Megapixels. Le OnePlus 2 est compatible avec la 4G en France, Bluetooth 4.1, un lecteur d'empreinte digitale et Wi-Fi ac. On remarque aussi une batterie de 3 300 mAh et un connecteur USB type C pour la recharge. Côté prix, la version 16 Go sera vendue à 339 euros, celle avec 64 Go est proposée à 399 euros. Les commandes seront ouvertes à partir du 11 août, sur invitation.

Des absences qui déçoivent

Au final, pas de surprise pour les caractéristiques, on reste dans le grand classique. Il faudra voir comment se débrouille le processeur Snapdragon 810, souvent montré du doigt et accusé de trop chauffer. La marque explique avoir travaillé pour que cela n'arrive pas. On regrettera plusieurs manques comme une batterie qui n'est pas amovible, l'absence de puce NFC ou d'un lecteur de carte Micro SD pour agrandir l'espace de stockage et l'impossibilité de bénéficier de la recharge rapide. Le OnePlus 2 oublie également d'être agressif en matière de prix et va se retrouver en concurrence directe avec d'autres mobiles comme l'Asus Zenfone 2, mais aussi le LG G3, voire le G4 dont le prix ne cesse de baisser (et qui devrait être inférieur à celui d'un OnePlus 2 début 2016).

Trop cher

Vient la question emblématique : ne vaut-il mieux pas choisir un téléphone en France avec un service après-vente dans l'hexagone, plutôt que de prendre le risque d'acheter un mobile en Chine qui devra repartir là bas au moindre problème ? De même, l'achat via invitation découragera ceux qui ont envie de facilité. Le OnePlus 2 n'a plus rien d'un "flagship killer". Il pourrait même souffrir de l'arrivée du Moto X 2015, donc les premières caractéristiques sont plus qu'intéressantes. Avec des absences décevantes et un prix trop élevé, le OnePlus 2 se tue tout seul.

9 commentaires
  1. Théophile Germain - mer 29 Juil 15 à 21 h 04

    Le one plus two possède justement des spécifications égales aux flagships actuels. Que ce soit au niveau du processeur, de la ram importante ou encore de l'appareil photo. Le design est plutôt prenium avec un cerclage métallique et le dos personalisable. J'ai du mal à comprendre votre critique sur le hardware d'autant plus que l'ajout d'un capteur d'emprunte sur cette gamme de prix est plutôt impressionnant. Le prix reste contenu (moitié moins cher qu'un s6) et soyons honnête, le moto x qui vient d'être annoncé pour un prix plus cher n'a clairement pas les mêmes caractéristiques techniques et l'argument de la personnalisation n'est pas valable avec ce 1+2 propose un service similaire. On pourrait critiquer ce foutu système d'invitation mais ici votre bashing est très partisan à mon goût

  2. Gauthier Chevrancourt - mer 29 Juil 15 à 21 h 32

    M. Germain, Même si vous avez raison et que le one plus two est un bon portable, il n'aura rien d'un 'flagship killer' face à son prédécesseur: le one plus one. En effet qu'apporte donc cette nouvelle génération ? Un capteur d'empreinte qui n'est que gadget, un processeur plus puissant, ni plus grande capacité, ni plus grande résolution et au final un appareil qui surprend moins, charme moins que le one plus premier du nom. Ainsi nous gardons un même capteur photo, un giga de ram en plus, une même batterie et une séparation de cyanogenmod. Je tiens à préciser à M. Deligia que selon lui, les deux versions ont le même prix, ce qui m'a foi serait une grande stupidité de la part de OnePlus.

  3. Théophile Germain - mer 29 Juil 15 à 21 h 39

    Monsieur Chevrancourt, Je conçois bien que l'évolution n'est pas révolutionnaire avec la précédente version (même si la montée en gamme du design et des peaufinements hardwares bien appréciables sont présents). La où ma reproche va a l'encontre de Monsieur Deligia n'est pas la. En effet, on peut bein encore parler de '' flagship killer'' en le comparant à la concurrence. Une nouvelle version ne doit pas être juger face à ce qu'il vient remplacer mais à ce qu'il lui fait face dans le marché. Et il est clair qu'à ce prix et pour cette qualité on ne trouve pas grand chose. Que ce soit un S6, un LG G4 ou un M9 par exemple à des prix plus élevés

  4. Gauthier Chevrancourt - mer 29 Juil 15 à 21 h 46

    Encore une fois vous avez raison monsieur, je rejoignais monsieur Deligia sur le point que le oneplus 2 vaut moins le coup que le son prédécesseur à son époque, en effet le oneplus 2 est décevant face à la réputation que s'était élaboré la société oneplus. Et encore une fois monsieur Germain je vous rejoins sur le rapport qualité-prix de l'appareil, toujours supérieur à la concurrence. Mais monsieur croyez bien en mes sentiments : pour une entreprise qui a pour devise 'never settle' voilà je trouve une triste performance par rapport à mes attentes.

  5. Théophile Germain - mer 29 Juil 15 à 21 h 57

    Alors nous nous rejoignons dans notre avis sur cet appareil. Il est vrai qu'il n'est pas une révolution par rapport à son prédécesseur mais cela devient classique : le HTC m9 one n'a pas fait effet en comparaison au m8 qu'il remplace , de même pour le z3 + ou encore le G4. Aujourd'hui les constructeurs ont du mal à créer la révolution et il vaut mieux comparer les téléphones avec leurs concurrents sur le marché plutôt qu'avec ce qu'ils viennent remplacer

  6. Gauthier Chevrancourt - mer 29 Juil 15 à 22 h 01

    Certes mais sans cela nous avançons sans voir que les marches que nous montons sont toutes petites ! Je suis d'accord avec vous ! Mais je plains cette tendance de l'innovation incrementale !

  7. Théophile Germain - mer 29 Juil 15 à 22 h 07

    Totalement d'accord, mais l'évolution technologique est semble-t-il une limite pour les constructeur. Le format smartphone tel que nous le connaissons depuis 2007 est peut être amené à muter pour permettre ce nouveau wahou' que les technophile attendent... Au plaisir de se recroiser...

  8. Florent Deligia - mer 29 Juil 15 à 23 h 59

    Bonjour, merci pour cet échange constructif. Il ne s'agit nullement de 'bashing' simplement le constat que OnePlus n'a pas été capable de répéter l'exploit de son premier smartphone. La situation a changé depuis la sortie du OnePlus One, d'autres constructeurs ont tiré les prix vers le bas comme Asus, Honor, Xiaomi. Cet article est aussi une manière de rappeler que lorsqu'on se proclame 'flagship killer', il faut savoir fourbir ses armes, surtout qu'on commence à voir le Galaxy S6 arriver sous la barre des 500 euros, tout comme le LG G4. OnePlus aurait du faire preuve d'humilité et se contenter de faire un produit aux caractéristiques peut être plus classiques et aussi plus importantes (l'usb C le prive de la recharge rapide par exemple). Par contre OnePlus a le mérite de ne pas se lancer dans la course aux résolutions supérieures à du Full HD. Sur un écran de smartphone, le rapport confort / autonomie n'est pas intéressant quand on dépasse 1080p, sauf si vous voulez faire de la réalité virtuelle avec un accessoire dédié. Au plaisir de vous lire.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut