Nouvel iPhone, Apple se renouvelle sans innover

Attendu par les technophiles de la planète, le nouvel iPhone vient enfin d’être dévoilé par Apple. Plus fin, plus rapide et plus puissant, il va tenter de contrer la fulgurante progression des appareils équipés du système Android de Google.

Il s’agissait sans doute de l’un des plus grands secrets de polichinelle du monde High Tech. Tout passionné de nouvelles technologies qui se respecte savait déjà qu’Apple présenterait son iPhone de quatrième génération ce lundi soir et quel serait son design. Bien que la firme ait toujours élaboré ses appareils dans le plus grand secret, un employé dans un bar a eu raison du mystère. A la suite d’une soirée bien arrosée dont on ignore les détails, l’homme visiblement ivre a oublié un prototype sur une table. Dès lors, bien que la présentation officielle de l’iPhone 4 n’ait eu lieu que ce lundi 7 juin, son apparence est connue de tous depuis mi-avril. Apple ayant désactivé le mobile a distance, l’intérieur et les nouveautés restaient pour leur part inconnus.

Des nouvelles caractéristiques classiques mais nécessaires

Difficile d’être déçu tant Apple a peaufiné sa nouveauté et renforce ses armes face à une concurrence toujours plus féroce.

Les caractéristiques affichées sur le papier rassurent ceux qui commençaient à douter des capacités de la firme :

- Disponible en France le 24 juin, prix inconnu

- Nouveau design, contour métal, faces avant et arrière en verre

- Face avant blanche ou noire

- 9,3 mm d’épaisseur

- Ecran IPS 3,5 pouces, 960 x 640 pixels (densité des pixels multipliée par 4, quand l’iPhone classique affiche 1 pixel, le nouveau en affiche 4 sur la même zone)

- Contraste amélioré : 800 :1

- Puce A4 même famille que celle de l’iPad, processeur plus puissant

- Haut débit mobile HSDPA jusqu’à 7.2Mbps

- Multitâche permettant d’utiliser plusieurs applications en même temps ( le 3GS bénéficiera aussi de la fonction via une mise à jour gratuite)

- Caméra frontale pour la visioconférence (uniquement en WIFI)

- Appareil photo 5 megapixel à l’arrière avec Flash

- Possibilité de filmer en Haute définition 720p, 30 images par seconde

- Autonomie annoncée : 7 heures en conversation, 6 heures en navigation 3G, 10 heures en navigation Wifi, 10 heures en vidéo, 40 heures en lecteur de musique (à confirmer, les constructeurs étant toujours très optimistes)

- Deux micros permettant ainsi de réduire les bruits ambiants

- Wifi 802.11n

- Gyroscope 3 axes renforçant ainsi la combinaison : accéléromètre, GPS, boussole, détecteur de proximité et capteur de lumière.

- Mémoire internet jusqu’à 32 GB

- Sans Arsenic, BFR, Mercure, PVC et recyclable

Les défauts reprochés à l'iPad corrigés dans l'iPhone

Disponible fin juin, l’iPhone 4 a déjà tout du futur best-seller. Cependant, il ne s'agit pour l’instant que de promesses commerciales à confirmer lors de tests plus poussés. Un constat est indéniable, en améliorant son iPhone, Apple pointe un peu plus les défauts de l’iPad. L’absence de caméra frontale et d’appareil photo se fait encore plus perturbante, tandis que le gyroscope et l’écran IPS de haute qualité apparaissent déjà comme des évolutions certaines pour la tablette. Les deux machines partageant le même système d’exploitation, la durée de vie de l’iPad de première génération vient de se réduire en l’espace de quelques minutes. Néanmoins, si le second modèle de tablette bénéficie lui aussi de l’ensemble de ces nouvelles fonctions, il sera difficile d’arrêter Apple dans sa conquête du marché.

Au final, avec cet iPhone 4, Apple n’innove pas radicalement par rapport à la concurrence mais a le mérite de proposer des bases classiques et solides à l’intérieur d’un appareil au design attractif. Une formule parfaitement dosée qui a toujours réussie à la firme à la pomme. Dans la célébration et l’excitation face à l’apparition d’un joli produit de consommation reste un sensation amère. Avec le temps, Apple se ferme de plus en plus, quitte à parfois abuser de sa position dominante, notamment en ce qui concerne sa décision sur les sites internet en Flash et les outils de développement de la firme Adobe. Après avoir dépassé Microsoft en matière de capitalisation boursière, Apple risque bien de tomber dans les même travers que son ami/ennemi de longue date.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut