Drone : une nouvelle vidéo de Lyon vu du ciel

Les drones sont des bons alliés pour le marketing territorial. En voici une nouvelle preuve avec une vidéo de Lyon vu du ciel, filmée par drone.

Pour faire la promotion de Lyon, OnlyLyon vient de dévoiler une nouvelle vidéo de la ville vue du ciel. Tout est beau et aucun nuage ou un peu de grisaille due à la pollution ne viennent gâcher ce tableau idyllique. On regrettera presque une vision un peu froide avec des clichés sur la ville de Lyon. Tout cela manque cruellement de dynamisme et Lyon mérite clairement d'être plus qu'une belle carte postale.

4 commentaires
  1. SophieV - jeu 29 Oct 15 à 13 h 58

    Et puis la musique ! pffftttt ..... pas de vie.

  2. KidsinLyon.com - ven 30 Oct 15 à 15 h 41

    J'aime beaucoup Lyon et les images de la vidéo sont belles. De plus ce sont des vues qui nous sont en général inaccessibles. Mais je suis d'accord avec votre article : que c'est lent ! Et où sont les lyonnais ? Ah si on aperçoit une foule à toute allure pendant une fraction de seconde. Je rejoins le premier avis : c'est sans vie, on dirait une ville fantôme. Ou une ville disparue qu'on découvrirait en vidéo dans un musée. Dommage ! Mais les images sont là, peut-être avec un autre montage, le résultat serait plus réussi. Peut-être en les mêlant avec des images filmées au sol.

  3. jback - ven 30 Oct 15 à 16 h 29

    Les drones permettent de faire des superbes prises de vues et de côté là je trouve que c'est plutôt réussi. Mais c'est quand même un peu court 1 minute 43 et puis ça manque de vie. On ne voit pas un seul lyonnais. Quand à la musique elle est déprimante. L'initiative est bonne mais je crois comme vous qu'il y a moyen de faire mieux pour mettre en avant notre belle ville de Lyon. A refaire

  4. Tx - lun 2 Nov 15 à 12 h 23

    Le sujet c'est la Ville, pas les lyonnais. Et c'est est SUBLIME. Le rythme, ce décalage dans les images entre la lenteur du déplacement et la frénésie des qques déplacements, la musique, on dirait du Sofia Coppola et ça participe à mythifier la ville. Pour une fois qu'on est allé jusqu'au bout, SANS FLATTER LE MAUVAIS GOUT DES BEAUFS, c'est à saluer !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut