Dead rising 3

Dead Rising 3 Xbox One PC, quelle est la meilleure version ?

Exclusivité Xbox One à l’origine, Dead Rising 3 est arrivé sur PC : quelle version choisir ?

Xbox One, console de nouvelle génération, versus ce bon vieux PC : voici un combat dont on ne se lasse jamais et qui souvent ne laisse guère de doutes sur le vainqueur. Pour Dead Rising 3 sur Xbox One et PC, le match est étonnamment plutôt serré. Digital Foundry vient de publier une vidéo permettant de comparer les deux versions, les différences ne sont pas énormes. La monture PC est légèrement plus fine, fluide, mais moins contrastée face à son homologue Xbox One.

Il s'agit clairement d'un portage a minima, les studios de Capcom n'ont pas tenté de sublimer la version destinée aux ordinateurs et n'exploitent pas la puissance de ces machines. Aucun regret à avoir pour ceux qui ont acheté Dead Rising 3 sur Xbox One, attendre la déclinaison PC n'aurait pas apporté grand-chose si ce n'est une meilleure résolution ainsi qu'un peu plus de fluidité.

Par ailleurs, le contenu supplémentaire totalement barré, Super Ultra Dead Rising 3 Arcade Remix Hyper Edition EX Plus Alpha, reste une exclusivité Xbox One. Rien que pour cette expérience décalée, la version console demeure la meilleure.

Seul gros bémol, le portage pour ordinateur est actuellement le moins cher. Il est possible de le trouver à 39 euros avec tous les DLC (sauf Arcade Remix...). Sur Xbox One, Dead Rising 3, sans contenu supplémentaire, est vendu au même prix.

Au final, il ne reste plus qu'à espérer que Capcom revoie sa copie sur PC ou bien que la communauté des joueurs se charge d'améliorer le titre, comme ce fut le cas avec Watch Dogs.

à lire également
PIerre Hémon (EELV) © Tim Douet / Gérard Collomb © Tim Douet / Sandrine Runel (PS) © Métropole de Lyon / Nathalie Perrin-Gilbert (Gram) © Tim Douet / Raphaël Debû (PC) © Lyon Capitale / Renaud Payre (La Manufacture de la Cité) © Tim Douet (montage LC)
Théoriquement, au lendemain des élections européennes, la gauche pèse près de 40 % à Lyon et dans la métropole. Mais ce score semble illusoire tant les différents partis qui composent cet axe politique sont structurés par des ambitions personnelles, voire des trahisons collectives. Tour d’horizon des sept familles de la gauche lyonnaise. EELV, le clivage du […]
Faire défiler vers le haut