Petit guide de survie à l’usage des propriétaires de PS3 qui viennent de se faire voler leurs données

Ce n’est plus un secret, le géant du divertissement Sony vient de se faire dérober les données de plus de 77 millions d’utilisateurs. Mot de passe, adresse, pseudo, mais aussi peut-être numéro de carte bleue et date d’expiration sont désormais dans les mains de pirates informatiques. Voici une série de recommandations à appliquer immédiatement.

Arrêtez d’utiliser le mot de passe : le service en ligne PlayStation n’étant toujours pas disponible, il n’est pour l’instant pas possible de changer son mot de passe. Dès que ce dernier sera de retour, il est impératif d’en choisir un nouveau, qui plus est complexe et mélangeant chiffres et lettres. Bien que le conseil puisse paraitre idiot, il est obligatoire de bannir tout mot de passe à base de date de naissance ou bien se contentant d’une série de lettres ou de chiffres de type : 12345. Le site http://www.passwordmeter.com/ permet de tester la solidité de sa combinaison.

Vérifiez que vous n’utilisez pas le mot de passe ailleurs : certains utilisateurs ont le même mot de passe pour plusieurs services sans aucun lien. Ainsi la même combinaison protège leur compte PlayStation mais aussi Amazon, eBay, iTunes ou bien encore Paypal. Il est donc urgent de le changer immédiatement partout où il est utilisé et de le remplacer là encore par un code complexe. Dans l’idéal, mieux vaut avoir un mot de passe différent pour chaque site ou service que l’on utilise.

Méfiez vous des mails de Sony : les pirates ayant les adresses courriels des utilisateurs, ils pourraient bien les utiliser pour une opération de fishing. Dès lors, ils profiteraient de la situation pour vous pousser à renseigner des données qu’ils n’ont pas encore à leur disposition. Ainsi méfiez-vous des mails de Sony qui pourraient arriver à court, moyen et long terme. Si ces derniers vous demandent vos coordonnées bancaires, ou votre nouveau mot de passe, jetez-les.

Sacrifiez votre adresse email : si elle n’est pas importante et est utilisée uniquement pour se connecter aux services Sony, il est préférable de lui dire adieu et d’en prendre une nouvelle. Par ailleurs, lors du retour du service, il sera plus sage de la changer. Cela évitera de laisser l’opportunité aux pirates de tenter de reprendre le contrôle de votre compte en « crackant » votre nouveau mot de passe. La probabilité est très faible, mais pas impossible.

Faites éventuellement opposition à votre carte bleue : Sony conservait les numéros de carte bleue sans les crypter, selon The Gardian. Cette précaution qui devrait être obligatoire est pourtant déjà mise en place par de nombreux sites. Par conséquent, les pirates auraient donc eu accès à ces données primordiales et pourraient s’en servir très rapidement aux dépends des propriétaires. Néanmoins, ils n’auraient pas le numéro à trois chiffres situé à l’arrière des cartes et permettant les achats en ligne. Dans l’absolu, et pour plus de précaution, il est vivement recommandé de faire opposition à sa carte bleue. En cas de paiement frauduleux, les banques doivent vous rembourser mais peuvent parfois soustraire une franchise au montant volé.

Utilisez des cartes prépayées : lorsque le service sera de retour, il devrait être sécurisé comme jamais il ne l’a été. Cependant, il restera une solution pour les plus inquiets qui ne souhaiteront plus laisser leur numéro de carte bleue. Les cartes prépayées déjà commercialisées en ligne ou bien dans les grandes surfaces et boutiques de jeux vidéo permettent d’éviter de renseigner ses informations bancaires. Par ailleurs elles ont l’avantage de pouvoir être payées en espèce.

De manière générale, rien n’est sécurisé sur Internet. Les techniques de piratage se professionnalisent chaque jour, bien que le premier maillon faible soit avant tout l’être humain. Choisir un bon mot de passe tout en le renouvelant régulièrement reste la meilleure solution pour être tranquille. Le problème de Sony n’épargne pourtant pas ceux qui jusqu’à présent faisaient cet effort. Gageons que le géant du jeu vidéo devra rapidement offrir une compensation à ses abonnées, mais aussi aux utilisateurs qui sont les premières victimes de cette attaque de grande ampleur.

Sony vient de publier une FAQ apportant quelques réponses sur la situation

Écoutez Lyon Capitale, la radio des esprits libres

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut