ADSL à 19,99 € : Martin Bouygues a-t-il tenu ses promesses ?

En décembre 2013, Martin Bouygues s'est attaqué à Xavier Niel, patron de Free, tout en faisant plusieurs promesses. Le PDG de Bouygues Telecom a-t-il respecté ses engagements en lançant une offre ADSL à 19,99 euros ? Verdict.

Dans une interview donnée au Figaro et publiée le vendredi 20 décembre 2013, Martin Bouygues avait déclaré la guerre à Free en affirmant : "Dans l'Internet fixe, la fête est finie. Bouygues Telecom va offrir une vraie rupture en 2014, avec des technologies et des services innovants […] Nous allons faire faire 150 euros d'économie par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,50 euros par mois. Qui dit mieux ? Que Xavier Niel fasse la même chose s'il en est capable !". Ce mercredi 26 février, Bouygues a enfin proposé son forfait ADSL censé casser les prix du marché. Commercialisé à 19,99 euros, il est pourtant loin d'être révolutionnaire.

Revenons sur les promesses faites par Martin Bouygues :

"Bouygues Telecom va offrir une vraie rupture en 2014, avec des technologies et des services innovants"

Pour l'instant, Martin Bouygues n'a pas tenu cette promesse. L'offre ADSL a 19,99 euros reste classique tout comme ce qu'elle propose : Internet haut débit en ADSL, la télévision avec 165 chaînes, un décodeur TV avec enregistreur de 40 Go, accès aux fonctions de télé de rattrapage, catalogue de vidéos à la demande, appels illimités vers les fixes en France et les fixes de 121 destinations à l'étranger, 20 Go d'espace de stockage sur le Cloud de Bouygues.

Pour "des technologies et des services innovants", on repassera. On imaginait déjà un modem / Box 4G pour la maison, de nouveaux types de forfaits, avec pourquoi pas un volume maximum d'Internet disponible comme c'est déjà le cas sur mobile. De même, on pensait que le forfait de Bouygues serait disponible pour tous d'une manière ou d'une autre, or avec les infrastructures de l'opérateur, seulement 12 millions de foyers seront potentiellement éligibles. Quant à l'idée de proposer des fonctions supplémentaires pour six euros par mois, avec l'option Sensation, elle reste aussi sans surprise. Rien de véritablement innovant donc. Si Martin Bouygues ne propose pas mieux d'ici quelques semaines, il n'aura pas tenu sa promesse.

"Nous allons faire faire 150 euros d'économie par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,50 euros par mois."

Lors de la présentation de son forfait à 19,99 euros, l'opérateur Bouygues Telecom a semblé confirmer que les foyers français feraient bien 12,50 euros d'économie par mois. En effet, l'opérateur affirme que les offres équivalentes de ses concurrents sont comprises entre 31,90 euros et 36,90 euros par mois (31,90 euros pour SFR, 31,98 euros pour Free et 36,90 euros pour Orange). A chaque fois, le nombre de chaînes de télévision proposé est plus ou moins proche, ainsi que celui des pays vers lesquels il est possible d'appeler en illimité.

Pourtant, dans son comparatif, Bouygues a oublié de mentionner l'offre d'Alice, jusqu'à présent proposée à 21,97 euros par mois et qui vient de s'aligner à 19,98 euros. On retrouve ainsi l'ADSL 2+, les appels vers les fixes de France et de soixante destinations à l’étranger, 90 chaînes, un décodeur TV avec enregistreur de 40 Go, accès aux fonctions de télé de rattrapage. L'offre d'Alice ne propose que 90 chaînes de télévision et 60 destinations pour les appels illimités vers les fixes quand Bouygues offre respectivement 165 chaînes et 121 pays joignables gratuitement. Dans les deux cas, il s'agira d'une affaire de besoins, tout le monde n'utilise pas les appels illimités vers l’étranger tandis que les chaînes de télévision sont une histoire de goût. Les offres restent en tout cas proches.

Dès lors, Bouygues permet donc d'économiser environ 12,50 euros par mois si l'on compare le nouveau forfait aux formules ADSL classiques d'Orange, SFR ou Free. Cependant, face à une offre comme celle d'Alice avant que son prix ne baisse, l’économie mensuelle n'aurait été que de 1,98 euro par mois, soit 23,76 euros par an. Bouygues va désormais devoir prouver que sa nouvelle proposition commerciale se rapproche davantage de celles d'Orange, SFR ou Free et qu'elle n'a rien à voir avec celle d'Alice.

Promesse tenue ou non : cela dépendra donc des besoins des foyer et des forfaits dont ils disposent jusqu'à présent. L'année 2014 ne fait que commencer. A défaut d'avoir tenu toutes ses promesses pour l'instant, le lancement médiatisé du nouveau forfait de Bouygues aura le mérite de rappeler qu'il existe toujours des offres ADSL moins chères.

à lire également
Téléphone vintage
Le géant de la téléphonie, Orange, a annoncé la fin des téléphones fixes traditionnels d’ici 2023. Il faudra alors avoir une box internet, pour pouvoir continuer d’utiliser sa ligne fixe.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut