Pas d'image
Dans cette tribune libre, les chercheurs Jean Ruffier et Rigas Arvanitis questionnent le pouvoir économique du nouvel homme fort chinois, qui se compare à Mao Zedong et utilise les mêmes formes d’exercice du pouvoir (culte de la personnalité, contrôle politique et répressif de l’opinion publique et intellectuelle et des voix discordantes). Venu au pouvoir au nom de la lutte contre la corruption, Xi Jinping saura-t-il satisfaire les citoyens du nouveau géant économique mondial qu’est devenue la Chine ?
Wei Jingsheng
Le “père du mouvement démocratique chinois” ne revient pas à Lyon ce mercredi 5 avril pour nous ménager. En 1999, il avait été impressionné par “le courage des Lyonnais”. Cette voix, que dix-huit années de tortures et de travaux forcés n’ont pas réussi à briser, dénonce avec force nos renoncements face à un régime “plus autoritaire que les nazis” et la dérive d’institutions internationales comme Interpol, en train de devenir à ses yeux “un gang pire que la Mafia”. Lyon Capitale vous invite à le rencontrer à 18h à l’ISCPA (Lyon 9e).
Président chinois à l'Hôtel de ville
La transformation de l’Institut franco-chinois doit être la base de cette conquête touristique. La métropole veut aussi élargir la coopération économique et universitaire avec la grande puissance asiatique.
Pas d'image
Un certain nombre d’éléments récents incitent le chercheur Jean Ruffier à penser que Xi Jinping est au pouvoir pour longtemps. Il tire ici les conclusions qui résultent de cette hypothèse en matière de fonctionnement et de durabilité du présent régime chinois.
Pas d'image
Le président Xi Jinping a quitté Lyon pour Paris où il sera reçu par François Hollande. Pour la majorité des Lyonnais, sa venue aura surtout été synonyme d'embouteillages et autres difficultés de circulation.
Pas d'image
Alain Mérieux, le président-fondateur de BioMérieux, a souhaité établir une collaboration étroite entre le laboratoire P4 de haute sécurité de Wuhan et celui de Lyon.
Pas d'image
Derrière le tapis rouge déroulé mardi soir pour le président Xi Jinping, se cachent les horreurs propres aux dictatures : répression des opposants, torture, et trafic d'organes. Les Tibétains, les Ouïghours et les adeptes de falun gong subissent encore de violentes persécutions, orchestrées par une Chine convoitée pour son économie florissante.
Image 11
Le président chinois Xi Jinping était reçu mardi soir à l'hôtel de ville. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, et Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, l'ont accueilli dans les salons de la mairie centrale avant de partager un repas concocté par Jean-Christophe Ansanay-Alex, chef de L'Auberge de l'Ile (île Barbe). Retour en images sur cette soirée.
Image 10
Ce soir le président chinois Xi Jinping est attendu ce soir à l'Hôtel de ville pour un dîner. Dans le quartier, l'ambiance est tendue du côté du personnel de sécurité.
Hu Jintao
Vendredi 2 novembre 2001, les journalistes de Lyon Capitale ont réussi à faire entendre au vice-président chinois Hu Jintao le message du plus célèbre dissident chinois Wei Jingsheng. Trois semaines de préparation pour onze secondes de démocratie. Ou comment Lyon Capitale a gâché la venue du vice-président chinois. Souvenirs.

Posts navigation

1 2