Taxe à 75 % : PSG – OL menacé

Réunie jeudi matin en assemblée générale, l’UCPF, l’Union des clubs professionnels de football a arrêté le principe d’une grève contre la taxe à 75 % le week-end du 30 novembre. Il s’agit de la 15e journée de championnat. L’Olympique lyonnais doit normalement se déplacer au Parc des Princes pour affronter le Paris Saint-Germain.

Le président de l’UCPF, Jean-Pierre Louvel a déclaré notamment sur RTL : "Il y aura un week-end sans matches avec une journée porte ouverte dans les clubs. Nous sommes devant un mouvement historique."

Les présidents des équipes professionnelles veulent protester contre la taxe à 75 % sur les très hautes rémunérations. Cette taxe toucherait 13 clubs de Ligue 1 dont l’Olympique lyonnais.

Grand stade : Aulas menace...

Une rencontre prévue le jeudi 31 octobre entre François Hollande et les patrons des clubs de L1 et L2 a été annoncée mercredi, sans pour autant calmer les esprits.

Jean-Michel Aulas, président de l'OL, présent à la sortie de la réunion « foot durable », a même affirmé que le projet de Grand stade à Lyon, pour l’Euro 2016, était en danger : « Quand l’imprévisible arrive, comme cette taxation, vous mettez les banquiers en rogne », a-t-il indiqué.

Pour l'actualité 100 % OL, connectez-vous sur www.olympique-et-lyonnais.com

2 commentaires
  1. grandlyonnaise - 24 octobre 2013

    il ne veut pas mettre les banquiers en rogne ?et les contribuables il n'a pas conscience qu'il les met 'en rogne' il tuerait père et mère ce manager has been et a perdu le sens des valeurs et le respect de ses concitoyens !pour mémoire : il pompe 400.000.000 euros aux contribuables lyonnais sous la bénédiction du baronnet bienfaiteur de l'humanité, pour se payer une danseuse inutile pour les lyonnais

  2. guidoline - 24 octobre 2013

    Aulas ferait tout pour éviter que l'OL aille se prendre 4-0 au Parc des Princes en novembre… y compris la grève ! Plus sérieusement, si cette taxe peut vraiment faire renoncer au Grand Stade, c'est la meilleure chose qui puisse arriver aux contribuables lyonnais. Faites grève messieurs les millionnaires, arrêtez de jouer complètement, la population vous en remercie d'avance…

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut