Rugby : Lyon s'incline à Colomiers (27-16)

Déjà champion de Pro D2 et promis à l'élite, le LOU s'est fait surprendre par des Columérins efficaces.

"Relâchement coupable", diront certains, d'un LOU qui aurait "déjà la tête en Top 14" supputeront d'autres... Quoi qu'il en soit la défaite de Lyon cet après-midi revient principalement au mérite de Columérins qui ont su profiter de leurs temps forts face au champion de Pro D2. Avec deux essais inscrits -un au début de chaque mi-temps- et une efficacité redoutable de son buteur Christopher Hilsenbeck, c'est logiquement que Colomiers l'emporte 27-16.

Un duel de buteurs

"Jeu de mains, jeux de toulousain", on connaît l'adage. Mais en banlieue de la ville rose, c'est au pied que Colomiers s'est illustré ce dimanche après-midi. Et rapidement se dessine la clé du match dans le duel à distance entre Christopher Hilsenbeck (Colomiers) et Stephen Brett (Lou), les deux buteurs.

C'est le Lyonnais qui s'illustre le premier, ouvrant la marque sur pénalité à la 3e minute. Les Columérins réagissent avec un essai de Voretamaya dans la foulée (9e), transformé par Hilsenbeck. Les buteurs sont lancés, 7-3 pour Colomiers. Tournant de cette première période, Brett manque deux pénalités consécutivement, laissant filer la possibilité de rejoindre les locaux au score. Le buteur du LOU se rattrape à la 32e, sur pénalité toujours, rapidement imité par son homologue de Haute-Garonne, qui score par deux fois et donne un peu d'air aux siens avant la pause (13-6).

Baisse de régime pour le LOU

Fort de ses 100 % de réussite au pied Hilsenbeck remet ça en début de seconde période portant la marque à 16-9. Morgan Saout inscrit ensuite un essai pour Colomiers (54e), que se charge de transformer... Hilsenbeck évidemment ! Le LOU réagit et marque par l'intermédiaire de Sukanaveita (59e). La transformation est réalisée par Loursac, Brett ayant été momentanément exclu. Hilsenbeck inscrira encore six points au pied en fin de match pour porter la marque à 27-16.

Cette défaite n'aura a priori que peu d'impact sur les hommes de Pierre Mignoni, si ce n'est dans leur course aux records. En embuscade à trois points derrière Mont-de-Marsan et Perpignan, les Columérins, 6e, peuvent de leur côté toujours espérer se qualifier pour le tour final de Pro D2, dont le vainqueur jouera un match de barrage pour l'accession à l'élite.

à lire également
Les rugbymens lyonnais se sont largement imposés, ce samedi, à Gerland, passant six essais à Perpignan (47-9). Ils sont 3e du classement, à quatre journée de la fin de la saison régulière.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut