Pierre Ménès

Pierre Ménès dénonce la “faillite du recrutement lyonnais”

Parmi les grandes déceptions individuelles du match de Ligue des champions perdu hier sur la pelouse du Zenit Saint-Pétersbourg (3-1), plusieurs recrues lyonnaises ne se sont pas montrées à la hauteur, selon Pierre Ménès.

Après une nouvelle défaite en Ligue des champions, la deuxième consécutive, le rêve de disputer les 1/8 de finale dans son Grand Stade s’est éloigné, mardi soir en Russie, pour l’Olympique lyonnais. Et les observateurs ne sont pas tendres avec les joueurs de l'OL. Après Daniel Riolo, qui a comparé l'effectif à des enfants, Pierre Ménès a sorti le lance-flammes contre les recrues estivales.

Sur son blog, Pierre Ménès est revenu sur cette désillusion en pointant notamment le niveau des recrues lyonnaises. "Dans la série des grosses erreurs de casting de l’Olympique Lyonnais, Yanga-Mbiwa fait déjà figure de mètre-étalon. L’ancien Montpelliérain a livré une partie catastrophique et évidemment, son insécurité patente rejaillit sur Umtiti, qui se retrouve obligé de jouer les pompiers de service sur tous les ballons", a confié le consultant de Canal+.

Rafael, seule bonne pioche

Non content de fustiger l'international français (quatre sélections), Pierre Ménès en a rajouté une couche sur les nouveaux joueurs lyonnais. "En fait, ce match c’est la faillite du recrutement lyonnais. Yanga-Mbiwa, Morel, Darder, Beauvue : aucun de ces quatre-là n’a donné satisfaction depuis le début de la saison. Rafael est le seul à surnager, même Valbuena étant assez médiocre – pour rester aimable – depuis son arrivée dans le Rhône."

Retrouvez toute l'actualité de l'OL sur le site Olympique et Lyonnais !
à lire également
Grand stade Parc OL
L'Olympique lyonnais a indiqué jeudi soir avoir débloqué 300 000 euros pour lutter contre la pandémie de coronavirus en France. Deux tiers de la somme seront notamment consacrés aux besoins d'urgence de notre territoire.
Faire défiler vers le haut