OL : Médiocre, comme d'habitude

Incapables de gagner à Brest (1-1), les Lyonnais sont désormais directement sous la menace du PSG. Les Parisiens, avec un match en moins, pointent à deux petits points de la troisième place qualificative pour la Ligue des Champions, encore occupée par l’OL. Presque par miracle tant cette "équipe" enchaîne les prestations décevantes.

Le sursaut d’orgueil n’aura donc pas eu lieu. Après la calamiteuse défaite à Auxerre (4-0), Claude Puel avait choisi d’emmener ses hommes en stage commando en Bretagne. Un week-end censé souder un groupe, ravagé par les divisions depuis plusieurs semaines. Seulement, le mal reste trop profond, les plaies inguérissables. Le groupe lyonnais, liquéfié, n’est plus qu’une mascarade. Une somme d’individualités, en somme. Le séjour breton n’y aura rien changé.

Pourtant, les Rhodaniens rentrent plutôt bien dans la partie. Ederson ouvre même le score, logiquement, sur un corner (0-1, 15ème). Brest, à la lutte pour le maintien, demeure fantomatique, sans doute rattrapé par la pression. Lyon contrôle le match sans éclat, avec ses moyens du moment, désespérément faibles. Dans la lignée de ses dernières sorties. Le match, entre deux équipes convalescentes, se révèle d’une infinie tristesse. Rien, ou très peu, à se mettre sous la dent, des deux côtés.

Navrant…

Avec l’énergie du désespoir, les Bretons, très limités, tentent après la pause de déstabiliser les Lyonnais. Ces derniers, pas plus glorieux, incapables de se mettre à l’abri, n’attendant qu’une seule chose, la fin de la rencontre. Et ce qui devait arriver arriva. Sur une remise de la tête du très prometteur Nolan Roux, Licka égalise d’une magnifique volée (1-1, 76ème). Hugo Lloris, jusque-là irréprochable, ne peut rien.

L’OL, face à une équipe largement à sa portée, perd deux nouveaux points. Un scénario devenu presque banal. Désormais, le destin européen des hommes de Puel se trouve entre les mains du PSG, qui sur la saison, mérite largement sa place en Ligue des Champions. Il est vraiment temps que la saison se termine pour cet OL made in 2011 définitivement consternant. Quelle déchéance…

Lire aussi : les notes des joueurs

à lire également
Le jour de derby OL - ASSE est arrivé. Dans un communiqué l'Olympique lyonnais détaille quelques mesures de sécurité prises dans un contexte où les supporters stéphanois n'ont pas le droits de venir autour du stade. Ainsi des billets "suspects" ont été annulés. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut