OL : Lyon corrigé par Toulouse (vidéo)

Largement dominés, les Lyonnais se sont lourdement inclinés à Toulouse (3-0) dimanche lors de la 14ème journée de Ligue 1. L’OL glisse au 3ème rang du classement, derrière Paris… et Saint-Etienne.

Toulouse est définitivement la bête noire de l’OL. Humilié la saison passée (3-0), Lyon n’a pas marqué au Stadium depuis novembre 2005, et un but d’un certain Sidney Govou. Ce dimanche, en Haute-Garonne, les Rhodaniens ont été très loin d’inscrire le moindre but. Complètement dominés dans tous les secteurs de jeu. Un match à sens unique.

Malbranque, perdu à gauche

Privé de Lisandro, Lovren, Bastos et Briand, tous blessés, et de Réveillère, suspendu, Rémi Garde a dû bricoler pour construire un onze de qualité au coup d’envoi. Ainsi, la charnière Bisevac – Umtiti est réconduite, Monzon titularisé arrière gauche et Malbranque juste devant lui. Mais l’excuse de l’absence de nombreux cadres n’est pas recevable, tant Lyon, passif et battu dans tous les duels, a livré une prestation indigne de son rang. Du moins du niveau qu’affiche la formation de Rémi Garde depuis le début de la saison.

Très vite, les Toulousains prennent les devants. Sauf au score. Absents des débats, les Lyonnais subissent. L’entrejeu Gonalons – Fofana est complètement noyé, Gourcuff est invisible et la défense rhodanienne bat de l’aile. Sans parler de Monzon, pourtant la recrue la plus chère de l’été à Lyon, dépassé sur chaque offensive adverse. Bref, la totale. Repliés dans leurs trente mètres, les hommes de Rémi Garde rendent le ballon immédiatement après l’avoir récupéré. A la mi-temps, presque par miracle, Lyon, qui n’a pas tiré au but (une première depuis le mois de janvier), n’est pas mené.

Accident ou mal plus profond ?

Logiquement, le TFC va marquer par trois fois après la pause, grâce à un doublé de la révélation haut-garonnaise du début de saison, Ben Yedder (47e, 87e) et par l’intermédiaire de Capoue (90e). Net et sans bavure. Au classement, Lyon retombe au troisième rang, à un point du PSG. Arithmétiquement, rien de grave. Mais dans la manière, comme souvent en déplacement cette saison, c’est bien insuffisant. Emballant, voir brillant à Gerland, l’OL est méconnaissable hors de ses bases. Pourquoi ? Difficile de dire si les Lyonnais pensaient déjà au match de mercredi, à Marseille (21h). Ce qui est certain, c’est qu’ils ne pensaient pas à celui-là.

à lire également
Le jour de derby OL - ASSE est arrivé. Dans un communiqué l'Olympique lyonnais détaille quelques mesures de sécurité prises dans un contexte où les supporters stéphanois n'ont pas le droits de venir autour du stade. Ainsi des billets "suspects" ont été annulés. 
1 commentaire
  1. nonmaiscepaspourdire - 26 novembre 2012

    Entièrement d'accord avec le résumé de ce match, une organisation bizarre. Il y a des blessés mais un milieu de terrain est essentiel dans une équipe, pourquoi faire jouer Malbranque à gauche et ne pas faire jouer Grenier en début de match ? Fofana va devoir passer par la case entrainement s'il veut avoir le niveau. Il faut aussi être réaliste, la réserve Lyonnaise est limitée.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut