OL - Liverpool : Les notes des joueurs

Hugo Lloris (9)  : Sans doute son match le plus accompli depuis l’entame de la saison. Sous les yeux de Raymond Domenech, il a multiplié les arrêts de classe internationale devant Insua, Lucas, Kuyt ou encore Voronine, maintenant Lyon dans le match. Impuissant sur le missile de Babel.

Anthony Réveillère (non-noté)  : Remplacé par Lamine Gassama (18’).

Lamine Gassama (5,5)  : Après ses débuts mitigés en Ligue des Champions la saison passée, le jeune latéral gauche a réalisé un travail propre et simple. Ce que Claude Puel lui avait demandé.

Cris (7)  : Depuis qu’il a repris le brassard, le policier a réintégré la brigade. Efficace et décisif défensivement, il est à l’origine de l’égalisation de Lisandro Lopez, en se battant pour récupérer un ballon dans la surface liverpuldienne.

Jérémy Toulalan (6)  : Son intérim en défense centrale continue de bien se dérouler. L’ancien nantais a réalisé une partie correcte. Quelques soucis inhabituels dans la relance.

Aly Cissokho (6)  : Toujours aussi efficace défensivement, il n’a pas souvent été mis en danger dans son couloir gauche. Plus discret qu’à l’habitude offensivement.

Jean-II Makoun (6,5)  : Le milieu camerounais a réalisé une bonne première période, récupérant de précieux ballons.

Kim Källström (4)  : Le Suédois n’a pas réédité sa superbe performance du match aller, même si son envie et sa hargne sont toujours aussi précieuses. Trop peu d’impact offensif, et de précision sur les coups de pied arrêtés. Un grand nombre de passes ratées également.

Miralem Pjanic (non-noté)  : Remplacé par Ederson (40’).

Ederson (5,5) : Le Brésilien, en manque de ballons, n’a pas beaucoup pesé sur le jeu lyonnais. Il a de nouveau manqué l’occasion de se montrer.

Michel Bastos (6) : Soirée difficile pour le gaucher brésilien, titularisé sur le côté droit. Esseulé, il n’a pas été aidé par le remplacement précoce de Réveillère (18’). Le jeu lyonnais penchait largement à gauche. Plus à l’aise lors de l’entrée de Govou.

Bafé Gomis (5,5)  : Toujours aussi remuant devant, l’ancien stéphanois a beaucoup sollicité le ballon, sans grande efficacité car bien seul. L’envie n’a pas été payante ce mercredi. Remplacé par Govou (73’), peu en vue.

Lisandro Lopez (7)  : Après un début de soirée difficile à gauche malgré son éternelle grinta, l’Argentin a semblé revivre dès son repositionnement dans l’axe. Plein de lucidité sur le but égalisateur, « Licha » n’avait plus marqué depuis le 29 août dernier.

à lire également
Maxence Caqueret à l’entraînement © Stéphane Guiochon / MaxPPP / PHOTOPQR Le Progrès
Le milieu de terrain Maxence Caqueret, 19 ans, sous contrat avec son club formateur jusqu’en 2023, a hâte de faire ses débuts en Ligue 1. Portrait d’un jeune timide qui respire le football.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut