OL : le nouveau souffle

A l’orée de la saison 2011-2012, le club lyonnais souhaite renouer avec ses valeurs. Si l’humilité semble de mise, la formation entraînée par Rémi Garde entend bien être compétitive.

Une reprise marquée par la volonté de l’Olympique lyonnais de tourner la page. Jeudi matin, c’était (presque) retour vers le futur du côté de Tola Vologe. Jean-Michel Aulas accompagné de Bernard Lacombe se sont présentés spontanément devant les médias pour évoquer la nouvelle stratégie du club lyonnais.

Après trois années compliquées tant sportivement - même si l’OL a réussi à se hisser sur le podium pour la treizième année consécutive - qu’au niveau de sa relation vers l’extérieur, le club septuple champion de France se devait de se remettre en question. “On avait besoin d’un nouveau souffle, explique Jean-Michel Aulas. Nous avons décidé de plus nous ouvrir vers l’extérieur. Il y aura davantage d'entraînements ouverts au public et plus de contacts avec les médias", précise-t-il. "Il faut effectivement s’ouvrir davantage car c’est la philosophie lyonnaise. Maintenant, il y aura aussi des moments où l’équipe aura besoin de se retrouver entre elle, au calme surtout lorsqu’il y aura des échéances importantes. Il faut trouver le bon compromis pour tout le monde”, enchaîne Rémi Garde, le nouvel entraîneur de l'OL.

Petit tacle de JMA à Puel

Des propos qui devraient ravir les fidèles de Tola Vologe. Jean-Michel Aulas, visiblement content d’assister à la première séance d’entraînement sous l’ère Rémi Garde, n’a pas manqué d’ironiser sur la volonté de retrouver un jeu léché. Adressant au passage un petit tacle subtil à l'intention de Claude Puel : “Ça faisait longtemps que je n’avais pas vu les joueurs un jour de reprise s’entraîner avec un ballon et ne pas faire de footing.” Jean-Michel Aulas jubile. Hilare, il a bien évidemment compris que cette petite phrase amuserait la galerie. Et surtout les supporters.

L’OL plus humble mais néanmoins ambitieux

Côté objectif, l’OL a décidé de se la jouer modeste. “Cette saison, le club sera plus humble. On ne va pas crier sur tous les toits qu’on joue le titre. On est candidat à se qualifier pour la Ligue des Champions", souligne Jean-Michel Aulas. Toutefois, Rémi Garde assure que Lyon ne se contentera pas du service minimum : “Certes le club change de stratégie mais restera ambitieux. On est dans une ville exigeante qui souhaite avoir un club performant.” On l’aura compris, cette saison, l’Olympique lyonnais aspire à retrouver sa splendeur d’antan. Tous les ingrédients semblent réunis à condition de les matérialiser par des faits concrets.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut