OL : Gonalons veut être le premier capitaine du Stade des Lumières

Bien que courtisé par de grandes écuries européennes, Maxime Gonalons devrait rester à l’OL la saison prochaine. Son rêve ? Participer au premier match au stade des Lumières avec le brassard de capitaine.

Ces derniers temps, Jean-Michel Aulas est attaqué de toutes parts. Les grands d’Europe veulent tous récupérer une pépite lyonnaise. Le PSG, Fekir, les Anglais Lacazette, les Portugais Lopes et maintenant l’Allemagne Gonalons.

En effet, des rumeurs annoncent que le Bayern Munich en aurait fait sa priorité s’il ne parvenait pas à recruter Antoine Griezmann. Interviewé par Olympique-et-lyonnais, son agent, Frédéric Guerra, a assuré que ces avances n’étaient que spéculation : "Je n’ai pas eu d’échos, je l’ai juste vu dans la presse. Sachez que la règle, c’est que les clubs appellent soit le club, soit l’agent du joueur. Au moment où je vous parle, je n’ai eu d’appel de personne." Avant de poursuivre : "Ne pas être intéressé par le Bayern de Munich, c’est difficile. Je ne lui ai pas posé la question, mais si on devait définir dans le temps : "Es-tu intéressé par le Bayern de Munich ?" la réponse peut être oui. Quand même, avec le Real de Madrid, la Juventus, Barcelone, Manchester United… ce sont des clubs qui ont un vrai passé et un vrai avenir. Si je lui pose la question "Max, est-ce que tu aimerais jouer au Bayern de Munich ?", je pense qu’il dirait oui. Mais ce n’est pas son objectif aujourd’hui."

Être le premier capitaine d’“une enceinte qui existera dans 300 ans

Car son vrai objectif est tout autre. Alors que lui et son joueur sont très proches, Frédéric Guerra confie que ses envies ne sont pas compatibles avec un départ en Allemagne : "Maxime a des objectifs en tête qui sont : 1) jouer la Champions League avec l’OL ; 2) entrer dans le Grand Stade avec l’OL ; 3) être à l’Euro en 2016. Partir à Munich ne lui permet pas le deuxième. Il ne faut pas oublier que c’est un vrai Lyonnais."

Car, en réalité, le gone veut marquer l’histoire de son club : "Rentrer dans le Grand Stade est une donnée vraiment importante. On peut estimer que c’est une arène qui sera là dans trois cents, ou quatre cents ans. Si, dans trois cents ans, il est écrit dans les bouquins d’histoire que le premier capitaine à avoir foulé le stade est Maxime Gonalons, il serait ravi… Il y est très attaché."

Si l’OL n’est pas sûr de garder tous ses jeunes, au moins, il sait désormais qu’il pourra compter sur son capitaine.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut