OGC Nice - OL : Aulas pas opposé à la "requalification de Balotelli"

Alors que la star italienne de l'OGC Nice doit être suspendue lors de la rencontre contre l'OL le 14 octobre, Jean-Michel Aulas a déclaré qu'il n'allait pas "s'opposer à la requalification de Mario Balotelli".

"J'ai été très clair. Si Mario Balotelli, l'une des figures du football, n'a rien fait, il serait injuste qu'il soit suspendu. S'il y a un doute, à ce moment-là, la commission de discipline jugera. En tout cas, nous ne nous opposerons pas évidemment au fait qu'il puisse être requalifié s'il n'a rien fait", a déclaré le président de l'OL qui a souhaité que "Nice ait la meilleure équipe au moment d'affronter l'Olympique lyonnais". Mario Balotelli a été injustement exclu après un second carton jaune controversé lors de la dernière journée de championnat contre Lorient (2-1), une suspension qui pourrait le priver de rencontre contre Lyon. Mais une suspension qui pourrait être annulée d’ici là.

"Nous avons tous intérêt à voir des matches de haut niveau avec les meilleurs joueurs possibles dans le championnat français", a conclu le patron de l'OL en marge de la signature d'un partenariat de deux ans avec le Groupe Alila, qui devient ainsi sponsor maillot du club. Un groupe spécialiste dans le logement social, géré par Hervé Legros qui est aussi devenu ce lundi le deuxième plus gros actionnaire de l'ASVEL.

à lire également
Grand stade Parc OL
Est-ce le début du "clowngate", l'affaire du clown ? Après la publication d'un montage photo de son entraîneur grimé en clown, dans un communiqué, l'Olympique lyonnais menace de poursuivre ceux qui porteraient atteinte à l'image du club. Problème, ce message vient de donner une ampleur et une caisse de résonance plus large aux éléments que le club voulait voir disparaître.
Faire défiler vers le haut