Milan Baros : "Je reste à Lyon"

L'occasion pour lui de revenir sur son intégration à Lyon, la désillusion en Coupe de la Ligue et son avenir au club. Interview.

Milan, quelques jours après cette finale perdue, dans quel état vous trouvez-vous ?
Ça peut forcément aller mieux, ce n'est jamais évident de perdre une finale. Mais c'est le football, on doit se remettre de cette défaite et continuer à avancer. Nous avons bien sûr beaucoup discuté de cette finale entre nous, mais ça sert à rien de ressasser le passé. Désormais on doit passer à autre chose et se reconcentrer sur le championnat.

Comment c'est passé votre intégration au sein de l'équipe ?
Super bien. Il y a un bon groupe, une bonne ambiance, je me suis fait des copains. J'essaye d "apprendre le français pour mieux communiquer avec tout le monde. Donc on peut dire que c'est une intégration plutôt réussie.

On imagine qu'à titre personnel votre objectif c'est d'obtenir plus de temps de jeu ?
Lyon c'est un grand club et forcément il y a de la concurrence. Je sais bien que ce n'est possible de jouer tous les matches. Maintenant, moi je continue à essayer de bien m'entraîner et c'est à l'entraîneur de faire ses choix.

Vous préférez jouer seul en pointe ou avec un autre attaquant ?
Peu importe. J'ai pas vraiment de préférence, je sais m'adapter. Le choix doit revenir au coach, mais je pense qu'il faut aussi tenir compte de l'adversaire.

La saison prochaine vous serez toujours lyonnais ?
Oui et c'est définitif. Il n'y aucune raison pour que je quitte ce club. J'ai encore beaucoup de choses à démontrer sur le terrain.
Comment jugez-vous le championnat français ?
Ça me change beaucoup de l'Angleterre. (Rires) Je suis assez surpris car le jeu en France est très défensif, j'ai encore un peu de mal notamment avec les arbitres car il siffle pour un rien. On est sanctionné pour de simples petits gestes, mais bon c'est à moi de m'adapter.

Pour terminer, ce samedi vous retrouvez le championnat avec ce déplacement à Valenciennes...
Je ne connais pas bien cette équipe de Valenciennes, mais on le sait peu importe l'adversaire, on se doit de remporter ce match.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut