OL guingamp fékir
@MAXPPP / PHOTOPQR/LE PROGRES

Mercato de l'OL : bien que courtisé, Fekir devrait rester

Véritable révélation de la saison, Nabil Fekir est devenu un joueur majeur de l’OL. De nombreux clubs sont sur sa trace, mais tout porte à croire qu’il jouera à Lyon l’année prochaine.

Elu meilleur espoir de Ligue 1 2014-2015, le Franco-Algérien agite le mercato. Ce mercredi, dans son édition spéciale transferts, L’Equipe révèle que Fekir a été contacté par le PSG le mois dernier. Particulièrement attirés par son profil, les champions de France voulait le ramener pour compléter leur attaque. Néanmoins, le Lyonnais les a rejeté, préférant continuer l’aventure avec son club formateur.

Autre piste évoquée par Olympique-et-Lyonnais, l’Inter de Milan. En quête d’ambition depuis leur changement d’entraineur, en janvier, les Milanais l’ont sondé. Cependant, le site révèle, ce jeudi, que Fekir a également refusé cette approche. Dans une interview pour Onze Mondial, il a réaffirmé que la tendance est plutôt à la saison supplémentaire entre Rhône et Saône : "On parle beaucoup d’un départ mais honnêtement, je ne pense pas partir" avant de poursuivre : "Même si on ne sait jamais ce qui peut arriver dans le foot. A priori je reste à Lyon." En effet, son avenir dépend également de ce que souhaite faire l’OL. Si une offre mirobolante arrive, il pourrait être poussé vers la sortie. En attendant, une importante proposition de revalorisation salariale lui sera proposée dans le mois.

L’Euro 2016, la priorité de Fekir

Alors qu’il avait longtemps hésité entre la sélection algérienne et la sélection française, Fekir avait choisi, en mars dernier, de défendre les couleurs bleu, blanc, rouge. C’est probablement ce choix qui le pousse à rester. En effet, dans un an commence le championnat d’Europe de football, en France. La saison précédent la compétition, il est toujours risqué de changer de club. Fekir n’a connu qu’une saison à haut niveau et doit encore confirmer. Bien que Didier Deschamps s’avouait séduit par son profil : "J’estime que c’est un joueur qui a un gros potentiel et qui est dans un registre différent des joueurs dont je dispose en équipe de France" et qu’il enchaîne les matchs, sa sélection n’est pas garantie. Partir le mettrait dans une situation d’incertitude. A l’OL, sa place est assurée et il pourra participer à la Ligue des champions. Avec l’arrivée du Grand Stade, son projet trouve un joli équilibre entre sécurité et ambition. En revanche pour ce qui est d’après l’Euro 2016, s’il confirme, difficile d’imaginer Jean-Michel Aulas parvenir à le garder…

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut