Une académie de basket à Lyon par Tony Parker.

Lyon : Tony Parker, tête de proue d'une académie unique en son genre 

Ce jeudi, devant un parterre d'invités dont le maire de Lyon Gérard Collomb et le président de la Métropole David Kimelfeld, le patron de l'Asvel Tony Parker a inauguré son académie de basket à Gerland.

Ce n'était pas négociable. Lorsque Tony Parler a investi dans l'Asvel, il avait de nombreuses idées en tête, dont celle de créer son académie qui concilie sport et études. Une idée novatrice en Europe. "Je souhaitais redonner à mon pays, aider les jeunes à se développer, a expliqué TP, je me suis dit : pourquoi pas créer quelque chose d'innovant. De voir, aujourd'hui, tous ces jeunes de l'académie avec des étoiles dans les yeux, cela me rend fier. Plus que mes titres gagnés pendant ma carrière."

70 académiciens

Après plus de 30 mois de travaux, le campus est complètement opérationnel. 70 académiciens occupent les lieux depuis septembre. "Tous ces basketteurs ne deviendront pas des joueurs NBA mais, ils quitteront cette académie avec un métier", a rappelé le maire de Lyon Gérard Collomb. Une vision forcément partagée par Lucas le président délégué de la TP Adéquat Academy. "On associe la passion, la scolarité et le monde de l'entreprise, a-t-il expliqué. On le sait qu'ils ne seront pas tous basketteurs professionnels." Tony Parker va même plus loin : "Je l'ai dit aux jeunes, 95 % d'entre eux ne feront pas carrière dans ce sport. Ils doivent donc se donner à fond dans tous les domaines."

Contribuer à l'attractivité de la Métropole

Tony Estanguet, le président du comité Paris 2024, présent à Lyon ce jeudi pour l'occasion, n'a pas manqué de saluer cette initiative tant attendue par de nombreux sportifs. "Je suis bluffé par ce que Tony est en train de réaliser. Ça fait 20 ans que j'entends parler de la reconversion des sportifs, de double-projet... Cette académie est, pour le coup, un concept mature. C'est du concret." La première promotion va, à coup sûr, donner des idées à de nombreux fans de basket. "C'est la suite logique de ce qui se fait ici, a confié le président de la Métropole David Kimelfeld. Des jeunes du monde entier vont vouloir venir ici. Cela contribue à l'attractivité de notre Métropole." A Lyon, l'élève Tony Parker est donc devenu un maître.
à lire également
Tout juste auréolé d'un 19e titre de champion de France, le club de basket de Lyon-Villeurbanne a entériné son rapprochement avec l'Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas au début de l'été. Une période charnière pour l'Asvel, dont le président, Tony Parker, livre la stratégie à Lyon Capitale.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut