Lyon dompte les Lionceaux (vidéo)

L’OL a dominé Sochaux samedi soir dans le Doubs (0-2). Grâce à des réalisations de Lisandro et de Pjanic, les Gones ont idéalement préparé leur déplacement à Madrid, mercredi prochain. En Ligue 1, Lyon monte en régime et fait de nouveau peur. Le club rhodanien grimpe à la troisième place du classement.

Lyon est bel et bien de retour au premier plan. Le déplacement à Sochaux s’annonçait périlleux pour la bande à Puel. Il n’en a rien été. Appliqués et sérieux, les Rhodaniens ont parfaitement déjoué le piège doubiste, à quatre jours du déplacement à Madrid. Performants depuis plusieurs rencontres en 4-2-3-1, c’est dans un 4-4-2 inédit que l’OL se présente à Bonal. Avec la doublette Gomis-Lisandro enfin associée dans l’axe de l’attaque.

Supérieurs techniquement, les Olympiens démarrent la partie tambour battant. Michel Bastos et ses coéquipiers affolent la défense sochalienne. Lisandro Lopez manque de peu l’ouverture du score (7e, 12e) mais se reprend parfaitement en ajustant Pierrick Cros, le portier lionceau, sur un une-deux d’école avec Bafé Gomis (1-0, 22e). Le 4ème but pour l’Argentin en six jours. Cette ouverture du score vient, logiquement, récompenser le probant début de match lyonnais. L’OL récite son football. A la pause, les Gones mènent 1-0.

Meilleure attaque de Ligue 1

Dès l'entame de la seconde mi-temps, les Sochaliens tentent, vainement, de se relancer. Mais les hommes de Francis Gillot manquent cruellement de spontanéité dans le dernier geste. Sur une superbe offrande de l’entrant Jérémy Pied, Miralem Pjanic, d’un plat du pied salvateur, plie la rencontre (2-0, 64e). Claude Puel peut laisser éclater sa joie sur le banc de touche. L’OL ne sera pas rejoint. Rarement cette saison les coéquipiers de Jérémy Toulalan ont fait preuve d’autant de maîtrise collective. Et offensivement, la machine carbure enfin. Lyon, qui a inscrit 16 buts lors de ses 5 derniers matchs de Ligue 1, se retrouve désormais meilleure attaque du championnat de France.

Les Olympiens pourront également se targuer d’avoir surclassé Sochaux avec pourtant trois titulaires indiscutables absents : Cris, Yoann Gourcuff et Aly Cissokho. Bref, tout va bien entre Rhône et Saône. C’est suffisamment rare cette saison pour le souligner. Et dans quatre jours, Lyon ira défier Madrid pour un huitième de finale de Ligue des Champions qui s’annonce beaucoup plus serré que prévu. En route pour un nouvel exploit ?

Lire aussi : les notes des joueurs

à lire également
Grand stade Parc OL
À l'occasion de la première journée de Ligue 1, l'Olympique lyonnais s'est imposé contre Amiens (2-0). Un premier succès à domicile pour les joueurs de Bruno Genesio. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut