LOU : six changements après la défaite à Bordeaux

Encore en déplacement ce week-end, les Lyonnais iront à Paris défier le Stade Français (samedi, 20h45). Un défi de taille après leur défaite à Bordeaux lors de la première journée et avant de retrouver le Matmut Stadium la semaine prochaine.

Les rugbymen lyonnais savaient que le début de championnat serait compliqué. Après une défaite à Bordeaux pour la 1re journée, c’est à Paris que le LOU se déplace ce week-end. Une rencontre face au Stade Français que les Lyonnais abordent avec six changements dans leur XV de départ et la titularisation à l’arrière de Jérôme Porical, qui retrouve son ancien club.

Pas encore dans le rouge, les Lyonnais espèrent tout de même ne pas rentrer bredouille de la capitale. Ce qui leur ferait le plus grand bien après la défaite face à l’UBB en ouverture, pour le grand retour dans la cour des grands après deux ans d’absence. La semaine dernière, le coach Olivier Azam voulait retenir le positif, comme la première mi-temps intéressante de ses joueurs.

Du Preez et Gunther out six mois

Trop indisciplinés pour espérer mieux, les Lyonnais sont aussi rentrés avec de la casse. Le pilier gauche sud-africain Willie Du Preez, blessé au tendon d’achille et Pierrick Gunther, le 3e ligne prêté par Toulon, qui souffre d’une rupture des ligaments croisés, sont tous deux indisponibles pour au moins six mois.

En attendant l’arrivée de jokers médicaux, le LOU enchaîne un deuxième match à l’extérieur, la faute aux travaux d’extension du Matmut Stadium. Un vrai handicap quand on connaît la densité du Top 14.

Pourtant, si l’opération maintien passe par un parcours solide à domicile, il faudra aussi grappiller des points hors de ses bases. Dans l’idéal, dès ce week-end, en attendant de retrouver la maison et leur stade le week-end prochain contre Brive.

Le XV de départ  : Porical ; Arnold, Sukanaveita, Bonnefond, Ratuvou ; (o) Munro, (m) Januarie ; Smith, Matadigo, Puricelli ; Basson, Nallet ; Roux, Colliat, Balan.

Faire défiler vers le haut