Loire 0 - Rhône 1 (vidéo)

L'OL a remporté la première manche du derby en s'imposant, mercredi soir (1-2), à Geoffroy-Guichard. A l'issue d'une rencontre passionnante et électrique, les Gones se qualifient pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Saint-Etienne et Lyon se retrouveront ce samedi, cette fois-ci en championnat au stade de Gerland.

De notre envoyé spécial à Saint-Etienne (Loire).

Après deux déconvenues à Madrid (4-0) puis à Lille (3-1), ce 8ème de finale de Coupe de la Ligue revêtait une importance particulière pour la bande à Rémi Garde. Tout d'abord, c'était l'occasion pour Lyon de retrouver le chemin du succès. Ensuite, de se qualifier pour la suite d'une compétition certes décriée. Enfin, une question d'honneur et de suprématie régionale face à l'ennemi de toujours.

Dans une première mi-temps peu rythmée et un tantinet ennuyeuse, l'OL joue bas et a du mal à se projeter vers l'avant. Malgré tout, les Gones réussissent le plus dur en ouvrant la marque juste avant la pause (0-1, 40e). Sur un coup-franc tiré par Källström, le ballon revient sur Jimmy Briand qui ne se pose pas de questions et trompe Ruffier, d'une frappe croisée, à bout portant. L'OL marque au meilleur moment.

De l'électricité dans l'air.. et dans les tribunes

D'entrée de deuxième mi-temps, Lyon pousse. Alexandre Lacazette, Gone de toujours, très volontaire mercredi soir sur le pré de Geoffroy-Guichard, obtient logiquement un penalty transformé par Michel Bastos, embrassant l'écusson frappé du lion sous une huée de sifflets (0-2, 68e). Tout un symbole. Juste avant, des pseudos supporters stéphanois n'ont rien trouvé de mieux que de lancer pétards et projectiles en tous genres sur leur propre pelouse. L'arbitre se voit même contraint d'arrêter quelques minutes la partie. Le derby n'est vraiment pas un match comme les autres.

La rencontre s'emballe et devient électrique. L'ASSE réduira le score par Aubameyang (1-2, 82e) mais doit se rendre à l'évidence : l'OL remporte cette première manche. Cette saison, la Coupe de la Ligue était un réel objectif pour l'ASSE. Christophe Galtier rêvait d'emmener ses joueurs verts au stade de France. Finalement, les Stéphanois resteront chez eux, dans le Forez...pour le plus grand plaisir du peuple lyonnais.

Lire aussi : OL : Bastos s'excuse mais ne regrette pas...

à lire également
Le jour de derby OL - ASSE est arrivé. Dans un communiqué l'Olympique lyonnais détaille quelques mesures de sécurité prises dans un contexte où les supporters stéphanois n'ont pas le droits de venir autour du stade. Ainsi des billets "suspects" ont été annulés. 
4 commentaires
  1. spendose - 27 octobre 2011

    Quelle condescendance...

  2. stephlyon - 27 octobre 2011

    Comme quoi le fait de faire tourner n'a pas d'effet néfaste...Il aurait peut-être fallu le faire avant pour éviter les deux derniers revers, du moins celui de Lille! Lacazette m'a impressionné hier! Gomis s'essouffle...Samedi j'espère voir une association Lisandro-Lacazette!

  3. Bluegrass Gone - 28 octobre 2011

    D'accord avec toi, stephlyon. Je suis totalement supporter de Rémi Garde, le seul petit reproche que je lui fais est qu'il ne fait pas assez tourner l'effectif à mon goût.Des joueurs comme Lacazette, Belfodil, Dabo, Fofana, Ederson, Pied, Kolodziejak... doivent avoir un peu plus de temps de jeu. Les titulaires doivent garder un peu de fraîcheur en vue des moments clés et des plus grands matches.Rémi Garde a probablement été échaudé, car la première fois qu'il a fait tourner, à Brest, ça s'est très mal passé (explusion de Sidi Koné...). Mais on prend encore plus de risque à ne pas faire tourner.

  4. R.B - 28 octobre 2011

    Bonsoir Bluegrass Gone,Rémi Garde évoque ses choix, les jeunes et d'autres sujets dans notre magazine qui vient tout juste de sortir. Merci pour vos remarques et votre fidélité à Lyon Cap'.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut