Le soutien financier de l'OL aux journalistes sportifs de la région

Cette année encore, le président de l’Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a remis un chèque à la section Rhône-Alpes de l’Union des journalistes de sport en France (UJSF).

L'UJSF Rhône-Alpes a tenu à évoquer l'aide financière de l'OL dans le texte qui suit.

Un soutien financier sans faille
"C'est désormais bien plus qu'une simple aide financière mais un geste symbole pour le travail effectué par les syndics de Presse de l'Union des Journalistes de Sports en France (UJSF). L'OL, et Jean Michel Aulas en particulier, peuvent mesurer chaque saison l'importance de la contribution "professionnelle" apportée par Jean Pierre Buathier et Patrick Gabai syndics, dans la gestion de la tribune de presse du Parc Olympique Lyonnais, mais aussi des accréditations et de la part prépondérante qu'ils ont dans la classement des tribunes LFP, l'OL caracolant en tête de ce classement. En fait l'Olympique Lyonnais est le seul club professionnel de France a aider financièrement la section Rhône Alpes de l'incontournable Union des Journalistes de Sport en France. Un soutien et un geste appréciés par l'ensemble des journalistes de la région."

Retrouvez toute l'actualité de l'Olympique lyonnais sur le site Olympique et Lyonnais.

3 commentaires
  1. grandlyonnaise - 27 mars 2016

    AULAS paie sur le compte des contribuables (réduction des impots de sa société) au profit de la presse qui, déjà, profite largement des subventions d'état http://www.wikistrike.com/article-independance-de-la-presse-l-etat-achete-les-journalistes-avec-5-milliards-de-subvention-121785658.htmlsachant que tous les journalistes bénéficient d'une réduction déjà forfaitaire (sans justification de dépenses) de 7650 euros sur leurs revenus (même si leurs frais sont pris en charge par des sociétés de presse) http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/10/19/niche-fiscale-des-journalistes-les-faits-derriere-les-cliches_1777965_823448.html

  2. grandlyonnaise - 27 mars 2016

    Ainsi, comment pourrait on croire 5 mn que la presse ne serait pas partisane ! on l'a bien vu pour les péripéties entourant ce fameux stade privé sur fonds publics Les 'journaleux' sont tout simplement à la botte de leurs mandants le reste n'est que littérature

  3. guidoline - 28 mars 2016

    Les journalistes sportifs sont achetés par JM Aulas et cela ne choque personne. Ce secteur de la profession a appris à fermer les yeux sur les scandales financiers, le dopage, le trucage des matchs… Ils sont des acteurs du grand cirque médiatique qu'est devenu le sport professionnel. Celui qui n'a pas le doigt sur la couture du pantalon n'a plus accès aux joueurs, l'entraineur et le président ne veulent plus lui parler, il est tricard et ne peut plus bosser ! D'ailleurs, ce n'est jamais un organe de presse sportive qui sort les scandales. Après évidemment, les journalistes sportifs sont obligés de suivre pour ne pas paraître ridicules, mais ils ne fouillent pas. Trop peur de découvrir quelque chose qui ferait tout s'écrouler… Et leur boulot avec !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut