Le LOU fait ses adieux au stade de Vénissieux

La reprise du Top 14 aura une saveur particulière pour le LOU, qui joue pour la dernière fois au stade de Vénissieux. La victoire est impérative si les joueurs veulent en finir avec une série de quatre défaites consécutives, qui les place à une dangereuse 12e place.

C'est la dernière fois que les supporters du LOU pourront soutenir les joueurs dans les gradins du stade de Vénissieux. En janvier, ils s’installeront au stade de Gerland, rebaptisé “Matmut Stadium”, comme leur ancien lieu d'entraînement et de jeu. Pour cette 15ème journée du Top 14, le LOU affrontera l'union Bordeaux-Bègles. Lyon a plutôt intérêt à assurer une victoire et à enrayer ainsi une suite de quatre défaites, qui place le club lyonnais à la 12e place du classement.

Une spirale négative que l’entraîneur principal Pierre Mignoni tente d’analyser : “c'est peut-être de ma faute, mais nous n'avons peut-être pas pris la mesure de l'impact psychologique des deux défaites concédées de peu à Montpellier (25-20) et Clermont (16-13)”. Et d’ajouter : “il est important de quitter l’ancien stade sur une victoire. Nous voulons terminer l'histoire en beauté avant d'ouvrir un nouveau livre."

Et pour l’emporter, Pierre Mignoni pourra compter sur le retour du troisième-ligne Carl Fearns et de l'ailier Napolioni Nalaga. En revanche, Félix Lambey (touché aux côtes) est forfait, tout comme Rudi Wulf (fracture du radius gauche), blessé à Brive et indisponible pour trois mois.

Le LOU est seulement six points devant Grenoble, premier relégable

En six ans, le LOU Rugby nous aura fait vivre un véritable ascenseur émotionnel. Il aura été sacré deux fois champion de Pro D2 en 2014 et 2016, après avoir été deux fois relégué dans cette deuxième division en 2012 et 2015. Le LOU se situe actuellement à la dangereuse 12e place, avec seulement six points d’avance sur le premier relégable, Grenoble.

Pour rassurer les Lyonnais, les adversaires de ce soir ne sont pas en grande forme non-plus. L'Union Bordeaux-Bègles vient ainsi de connaître deux échecs cuisants à domicile, contre Exeter en Coupe d'Europe (20-12) et Pau en championnat (18-16) juste avant Noël. Coup d'envoi à 20h45.

La composition des équipes :

Lyon : D. Armitage - T. Arnold, Belan, Paea, Nalaga - (o) Harris, (m) Michalak - Bruni, Fearns, Puricelli - Privat, Tuifua - Gomez-Kodela, Ivaldi, Menini

Bordeaux-Bègles : Buttin - Ashley-Cooper, Spence, Rey, B. Connor - (o) Hickey, (m) Serin - Chalmers, Tauleigne, Braid - Cazeaux, L. Jones - Cobilas, Maynadier, Kitshoff

Remplaçants

Lyon : Paulo, Buckle, Bekhuis, Fourie, Couilloud, Regard, Potgieter, Br. Botha

Bordeaux-Bègles : Avei, Poirot, Be. Botha, Madaule, Lesgourgues, Madigan, Lonca, M. Clerc

Arbitre : Tual Trainini

à lire également
Palais-Justice17© Fanny Mokas 1
Un jeune homme de Vénissieux a été condamné à 5 ans de prison jeudi dernier en correctionnelle. En 2016, il avait braqué avec deux complices un duo de collectionneurs de monnaie ancienne. Cinq ans de prison pour une poignée de pièces de collection. Telle est la sentence infligée par le tribunal correctionnel de Lyon pour […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut