© LOU Rugby

Le Lou étrille le Stade Français (41-6)

Longtemps timides et maladroits, les Lyonnais se sont d'abord appuyés sur leur mêlée pour faire plier les Parisiens, avant d'exploser leur défense, à 15 contre 14, en fin de match. Avec cinq essais inscrits pour zéro encaissé, le Lou marque le point de bonus offensif, et se replace provisoirement 4e de Top 14, avant la rencontre entre Montpellier et le Racing.

C'est un succès qui fut long à se dessiner. Le temps que le Lou retrouve ses automatismes dans son jardin de Gerland, une semaine après sa défaite à Bordeaux. Le score de 6-6 à la mi-temps ne laissait pas augurer un score si large, ni la furia offensive des dix dernières minutes. Car les hommes de Pierre Mignoni furent longtemps timorés et imprécis. Rechignant à se découvrir, ils rendaient beaucoup de ballons au pied. Et se faisaient punir sur pénalité. Menés 6-0 à la demi-heure de jeu, maladroits à l'image de ces en-avant de Beauxis et ces lancers en touche imprécis, les Lyonnais s'appuient alors sur leur mêlée pour obtenir deux pénalités, converties par Lionel Beauxis, et rentrer au vestiaire à égalité.

21 points en sept minutes

Guère plus en réussite le premier quart d'heure de la seconde mi-temps, Lyon finit par trouver l'ouverture sur une attaque au large conclue par Toby Arnold (55e). Dans la foulée, le pilier gauche Albertus Buckle fait le break, en force. Libéré, Lyon joue enfin. Dès lors, l'adversaire francilien se limite à défendre. Si bien qu'à la 72e minute le 2e ligne Mathieu de Giovanni part à la faute et se voit sanctionné d'un carton jaune. Lyon obtient dans la foulée un essai de pénalité pour une mêlée enfoncée (73e) et fait ensuite complètement exploser la défense parisienne avec des essais de Charlie Ngatai (74e) et Noa Nakaitaci (77e). Un score d'ampleur, pour le plus grand bonheur des 13 000 spectateurs, et un point de bonus offensif qui permettent aux Lyonnais de se positionner à la 4e place avant la rencontre entre Montpellier et le Racing.

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut