Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy
Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy

La 31e Pierra Menta en images

La course de ski alpinisme rassemble, depuis le 9 mars et jusqu'à aujourd'hui, quelque 200 équipes à Arêches-Beaufort.

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy ()

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy

10000 mètres de dénivelé positifs, 4 jours de compétition, plus de 200 cordées de deux skieurs, 4000 spectateurs à l'arrivée au Grand-Mont, à 2600 mètres d'altitude... Les chiffres font un peu tourner la tête. Il faut dire que la Pierra Menta, née en 1986, est une des plus fameuses courses de ski alpinisme du monde. La 31e édition a été lancée mercredi, et se termine aujourd'hui.

Deuxième épreuve de la Grande Course

Organisée à Arêches-Beaufort (Savoie) et dans les sommets du Beaufortin, l'événement exige une condition physique de haut niveau. Pour les jeunes, une version spécifique est prévue. Car il faut glisser, pousser sur ses bâtons, grimper des cols avec les skis sur le dos, escalader des arêtes... Le tout dans un décor de rêve, en face du Mont-Blanc.

La Pierra Menta est inscrite au championnat mondial La Grande Course, après l'épreuve d'Altitoy-Ternua (France, en février), et avant celles du Tour du Rutor (Italie, début avril) et de la Patrouille des glaciers (Suisse, fin avril). Infos et résultats sur le site de la Pierra Menta.

En voici un aperçu en images.

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy ()

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy
Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy ()

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy
Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy ()

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy
Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy ()

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy
Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy ()

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy
Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy ()

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy
Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy ()

Pierra Menta 2016 © Jocelyn Chavy
à lire également
Une étude publiée mercredi montre que des particules de plastique seraient déversées par la neige dans les Alpes et dans l’Arctique notamment. Les chercheurs réclament des recherches urgentes pour évaluer les risques sanitaires.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut