L'OL veut dompter les Lionceaux

"Ce n’est jamais évident d’aller gagner à Bonal" expliquait Maxime Gonalons en conférence de presse mercredi. Il n’a pas tort puisque les siens ne se sont plus imposés à Sochaux depuis la saison 2010-2011. A l’époque Lisandro et Miralem Pjanic avaient marqué. Ils ne sont plus là, comme beaucoup d’autres d’ailleurs et l’OL a appris à faire sans.

Une formation prépondérante

Car depuis deux ans, l’OL a tout misé sur la formation, et ce soir encore, la moitié de l’équipe devrait être composée de "joueurs maison". Sur ce point là, le club ne se différencie pas de son homologue sochalien. Car si Jean-Michel Aulas a préféré miser sur la formation, c’est qu’il a un stade à financer. Dans le Doubs, la formation est un choix "par défaut".

Un choix qui se révèle pourtant efficace puisque Sochaux possède le deuxième meilleur centre de France derrière Lyon. Nombreux sont les joueurs qui sont sortis du centre de formation sochalien. Pedretti, Frau, ou plus récemment Marvin Martin font partie des joueurs qui ont évolué au plus haut niveau après être passé par le château de Seloncourt. Ce soir et tout le long de la saison, Eric Hély, l’entraîneur, comptera donc sur ses jeunes, Corchia et Boudebouz en tête.

Le corps à Bonal, la tête à l’Europe

Et ces jeunes ont du talent. L’an passé à domicile, Sochaux a battu Paris et Marseille. L’OL n’a pris qu’un point sur six face aux jaunes et bleus. Le risque est grand pour la bande à Rémi Garde qui les voit comme une équipe "joueuse, qui aime bien garder le ballon". D’autant plus que Lyon a un autre grand rendez-vous mardi soir avec les barrages de la Ligue des champions. "Sochaux sera très motivé par le match de gala que constitue la réception de Lyon. Nous, on aura peut-être la tête à la Real", confiait Robert Duverne à L’Equipe aujourd’hui.

"Tu n’as foncièrement rien à perdre quand tu défies Lyon…" expliquait quant à lui le technicien sochalien. Avec une équipe qui n’a pas changé ou presque (seul Faussurier est arrivé quand Sio et Yartey ont fait le chemin inverse), un Roy Contout qui a marqué plus de buts en un match que sur toute la saison dernière, Sochaux peut créer la surprise. Surtout que Rémi Garde devrait faire tourner en prévision du match de mardi.

L’enjeu est de taille pour les deux équipes. Si Lyon revient de Sochaux avec les trois points, il confirmerait son bon début de saison et serait dans les meilleures conditions pour accueillir la Real Sociedad mardi. Pour Sochaux, une défaite ferait ressortir le spectre d’une saison passée cauchemardesque, qui les avaient vu se maintenir à la dernière journée. Une saison que les lionceaux ne veulent pas revivre et qui passe par une victoire sur les lions ce soir.

à lire également
Les images sont spectaculaires. Des dizaines de fumigènes ont été craqués en même temps sur des ponts de la Saône vendredi soir. Des feux d’artifice étaient même visibles.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut