L'OL respire encore (vidéo)

Lyon a ramené un point précieux de Lille, leader du championnat de Ligue 1, dimanche soir (1-1). Les Gones, sérieux et appliqués, auraient même pu s’imposer en fin de rencontre. A treize journées de la fin de la saison, l’OL est bel et bien toujours un candidat à la couronne hexagonale 2010-2011.

Lyon est toujours en vie. A défaut d’avoir refait son retard sur le leader lillois (4 points), l’OL a démontré dimanche soir dans le Nord qu’il faudrait encore compter sur lui cette saison. Des Rhodaniens pas toujours emballants mais incontestablement en nets progrès. Autant individuellement que collectivement. Positionné dans son désormais traditionnel 4-2-3-1, avec Michel Bastos et Jimmy Briand sur les ailes en soutien de Bafé Gomis, Lyon démarre pourtant la rencontre de la plus mauvaise des manières. Les hommes de Puel encaissent un but très tôt. Sur un corner du phénomène Eden Hazard, Moussa Sow marque à bout portant (8ème). On se dit alors que le rouleau compresseur nordiste va avaler le vieux lion, usé et fatigué.

Le boulet de Källström

Mais les coéquipiers de Jérémy Toulalan ont de la ressource. A la surprise générale, les Olympiens reprennent le monopole du ballon et égalisent logiquement juste avant la demi-heure de jeu (26ème). Sur un centre d’Anthony Réveillère, Kim Källström expédie une merveille de reprise, dont il a le secret, dans la cage d’un Mickaël Landreau incrédule. Heureusement pour les Lillois, leur gardien sera davantage en verve par la suite. Au terme d’une première mi-temps agréable et engagée, et même légèrement dominée par les visiteurs, Lille et Lyon n’ont pas réussi à se départager (1-1). Après la pause, les locaux repartent pied au plancher et siègent dans la surface de réparation lyonnaise. Les Rhodaniens, recroquevillés devant Hugo Lloris, plient mais ne rompent pas. Et laissent passer l’orage.

Le money time s’annonce. Lille pousse mais ne parvient pas à contourner la muraille rouge et bleue. Lyon se dit alors que les trois points sont loin d’être inaccessibles. Jérémy Toulalan (76ème), Yoann Gourcuff (80ème) et Jimmy Briand (88ème) ont chacun l’occasion d’inscrire le but salvateur mais ils butent tous sur un Mickaël Landreau particulièrement bien inspiré. Ce grand match de Ligue 1 ne pouvait pas décerner de vainqueur. La défaite aurait été trop injuste pour le perdant. Les Lyonnais, généreux dans l’effort, peuvent se targuer d’être, enfin, à la hauteur de l’évènement. Les deux adversaires du soir seront certainement très proches du graal fin mai. D’ici là, la route sera longue, et semée de nouvelles embûches. En renouvelant sa performance nordiste, l’OL devrait éprouver moins de difficultés à les éviter.

Lire aussi  : Lille - OL : les notes des joueurs

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut