Nabil Fekir au duel
JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

L'OL piétine à Nantes (0-0)

Les joueurs lyonnais n'ont pas réussi à marquer à la Beaujoire. Ils se contentent d'un deuxième nul consécutif, dans un match pourtant à leur portée.

L'OL laisse filer deux nouveaux points. Après s'être fait rejoindre dans les ultimes minutes d'un match spectaculaire contre Bordeaux la semaine dernière au Parc OL, les Lyonnais n'ont pas réussi à ramener mieux qu'un match nul, et vierge, de Nantes, ce samedi (0-0). Jamais les attaquants lyonnais, pourtant prolifiques depuis le début de la saison (neuf buts en trois matchs jusque là), n'ont trouvé la faille. "On s’en remet trop aux individualités et à leurs coups d’éclats, a critiqué Nicolas Puydebois pour Olympique est Lyonnais. On est dangereux lors des attaques rapides, pas assez à mon goût lors des attaques placées".

Des débuts corrects, des regrets aussi

Dominateurs avec une possession de balle importante, les Gones n'ont que trop peu réussi à se montrer dangereux. Ils n'ont cadré que trois frappes sur 16. Une faute non sifflée sur Lucas Tousard dans la surface de réparation aurait pu changer la donne.

 

C'est surtout cette double occasion de la 64e minute, lorsque Bertrand Traoré puis Nabil Fekir frappent consécutivement les montants sur la même occasion, qui laissera des regrets. L'entente des deux compères d'attaque est une des satisfaction de ce début de saison.

 

Au moment d'aborder la première trève internationale de la saison et de dresser un bilan de ce début d'exercice, Lyon compte deux victoires en quatre matchs, et reste invaincu. L'OL se classe 4e avec huit points, derrière Saint-Étienne (3e avec neuf points). Un bilan correct, mais avec un petit arrière goût de frustration au vu des belles promesses entr'aperçues lors des deux premières sorties lyonnaises (victoires 4-0 contre Strasbourg et 1-2 à Rennes). Les Lyonnais peuvent surtout nourrir des regrets sur les deux derniers matchs, où ils n'ont pas su obtenir une victoire à leur portée.

Retrouvez toute l'actualité de l'Olympique lyonnais sur notre site partenaire Olympique et Lyonnais.

à lire également
Une semaine après l'altercation entre Bruno Genesio et un supporter dans le quartier de Confluence, le journal L'Equipe a publié, ce samedi, une enquête sur les dessous de cette soirée. Pas vraiment du goût du président de l'Olympique lyonnais, qui n'a pas hésité à aller au contact avec les supporters critiques sur Twitter, de manière parfois très véhémente. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut