OM - OL

L'OL gâche une nouvelle fois à l'extérieur

En supériorité numérique durant 85 minutes, Lyon n'est pas parvenu à s'imposer ce dimanche à Rennes. Un match nul 1-1 qui confirme les difficultés de l'OL à l'extérieur en 2017.

Il ne fallait pas arriver en retard ce samedi après-midi au Roazhon Park de Rennes. Après seulement 4 minutes de jeu, le Rennais Ramy Bensebaini commet l'irréparable : une main volontaire dans sa surface, à la suite d'un tir de Sergi Darder, bien servi par Jérémy Morel. L'arbitre exclut l'international algérien et accorde un pénalty pour l'Olympique Lyonnais. Pénalty que manque Alexandre Lacazette, capitaine en l'absence de Maxime Gonalons, suspendu. Si l'OL rate sa chance de passer devant, l'expulsion du Rennais lui permet d'évoluer en supériorité numérique durant la quasi-intégralité de la rencontre. Un avantage dont ne profitent pas les joueurs de Bruno Génésio lors de la première période. Malgré la possession du ballon, les Gones n'arrivent pas à se créer des occasions de but, affaiblis par leur manque de justesse technique. Les Lyonnais arrivent même à se faire des frayeurs en défense. Une charnière harcelée par le seul Giovanni Sio.

Une situation qui se décante rapidement en seconde mi-temps, avec le but de Maxwel Cornet à la 52e minute. Le gaucher, préféré à Memphis Depay et Nabil Fekir, profite d'un nouveau centre de Morel pour ouvrir la marque. Le natif de Bregbo inscrit là son 8e but de la saison, toutes compétitions confondues. Malgré quelques saillies offensives, les Lyonnais baissent le pied. Un rythme qui permet un regain rennais, qui s'exprime par trois alertes dans la surface d'Anthony Lopes, sans conséquences.

L'OL puni

Des actions qui redonnent de l'espoir aux Rennais, beaucoup plus concentrés que les Lyonnais. Un pressing de qualité et une passivité défensive permettent aux rouge et noir d'égaliser à la 80e minute, par l'intermédiaire de Firmin Mubele d'une frappe sèche du pied gauche (1-1). L'OL est sorti du match, et passe à deux doigts de la correctionnelle deux minutes plus tard à la suite d'une percée et d'une frappe du Bosnien Prcic. Ce n'est que dans le temps additionnel que les Gones arrivent à réagir, avec une frappe du droit de Fekir, entré en jeu à la place de Darder, mais déviée par Lacazette.

Imprécision et fébrilité défensive, voilà ce qui a coûté deux points aux Lyonnais lors de cette 31e journée de Ligue 1. L'OL n'a plus gagné à l'extérieur en Ligue 1 depuis décembre 2016 et sa victoire 3-1 à Monaco. Une statistique inquiétante quand on sait que les coéquipiers de Corentin Tolisso se déplacent une nouvelle fois dès mercredi à Metz. Lyon va enfin jouer ce match en retard, annulé à la suite de pétards lancés sur Anthony Lopes. Les joueurs de Bruno Genesio devront l'emporter pour assurer sa 4e place et son avance sur Marseille et Bordeaux. Ils ne pourront pas compter sur le Néerlandais Memphis, non-qualifié pour cette rencontre.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut