Supporters OL fumigènes

L'anniversaire des Bad Gones n'a pas plu à la Ligue

La Ligue de football professionnel (LFP) va ouvrir une instruction contre l'Olympique lyonnais pour usage de fumigènes dans une enceinte sportive lors du match contre Marseille (2-0), disputé dimanche dernier au Parc OL. Match dont les Bad Gones avaient profité pour fêter leurs 30 ans.

L'effet visuel était réussi dimanche dernier au Parc OL. Avec un virage nord rougit par les fumigènes et largement enfumé, pour fêter les 30 ans des Bad Gones. Le groupe de supporters avait introduit une grande quantité de fumigènes à cette occasion.

Mais la fête n'a pas plu à tout le monde. La LFP, qui fait la chasse à ce genre d'engins, va ainsi ouvrir une enquête contre l'OL, indique notre site partenaire Olympique et Lyonnais. Une instruction pour usage de fumigènes dans une enceinte sportive devrait être ouverte lors de la prochaine réunion de la commission de discipline de la Ligue, mercredi prochain.

Après le match, certains joueurs, dont Anthony Lopes, ainsi que Bruno Genesio, Joël Bats et même Jean-Michel Aulas avaient également craqué un engin pyrotechnique. Une situation qui n'est pas prévue par les textes de la LFP. Concernant les supporters, en revanche, la sanction habituelle est connue : amende et huis-clos partiel, comme cela est arrivé à Paris, Marseille ou Saint-Etienne ces derniers mois.

Retrouvez l'article de Lyon Capitale sur les 30 ans des Bad Gones dans notre numéro de janvier, en kiosque depuis vendredi.

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut