Hugo Lloris : "Le plus important : quitter le terrain sans aucun regret"

Déterminé et serein. Lloris qui fait l'objet ces dernières semaines de nombreuses convoitises souhaite se concentrer uniquement sur le terrain. Le portier de l'OL se dit déterminé et prêt à réaliser une grosse partie mercredi soir dans l'antre de l'Allianz Arena.

De notre envoyé spécial à Munich

Comment s'est déroulé votre périple jusqu'à Munich ?

Hugo Lloris : Tout d'abord, il faut remercier les personnes du club qui se sont chargées de l'organisation de ce voyage. Nous avons été mis dans les meilleures conditions compte tenu du contexte. Au final, c'est passé assez vite. Avec mes coéquipiers on s'est occupé comme on le pouvait. On a atteint Munich avec le sourire. Désormais, on va bien préparer ce match, on a encore du temps pour bien récupérer. Ensuite, la pression va venir automatiquement.

Deux anciens joueurs (Willy Sagnol et Bixente Lizarazu) ont déclaré que vous aviez le talent pour évoluer au Bayern...

Le Bayern est une grosse cylindrée en Europe, de par ses titres mais aussi par ses infrastructures. Aujourd'hui, je fais partie d'un collectif, on ne va pas faire de cas personnel. Le plus important, c'est ce match aller. Même si je remercie ces anciens joueurs qui m'ont adressé ces louanges, il ne faut pas s'égarer. La Ligue des Champions est une compétition importante pour le club et les joueurs. Il faut rester concentré sur nos objectifs.

Que craignez-vous précisément de cette équipe du Bayern ?

Le Bayern est une bonne équipe avec un collectif bien huilé et des individualités comme Ribéry ou Robben capables de faire la différence à tout moment. On l'a vu contre la Juventus, la Fiorentina ou dernièrement contre Manchester. A chaque fois, ils étaient en difficulté et ils sont revenus. Mercredi soir, on s'attend à un match difficile, compliqué. A nous de répondre présent. Le plus important, c'est de quitter le terrain sans aucun regret.

Que vous inspire le fait de voir Jérémy Toulalan évoluer en charnière centrale ?

Jérémy est un élément essentiel de notre équipe, il est capable de jouer à différents postes. Quel que soit son poste, il apporte énormément à l'équipe. Encore une fois, on est un collectif, et tant qu’on reste dans cet esprit là, il n’y a aucune raison que l’équipe n’avance pas.

Quel est votre regard sur le parcours de l'OL en Ligue des Champions ?

Si l'OL est en demi-finale, c'est qu'on l'a mérité. On a été performant dans cette compétition. On a pratiqué un beau football. Cette double confrontation peut nous permettre de rentrer dans l'histoire.

Faut-il s'inspirer de Bordeaux qui a été la seule formation à gêner le Bayern Munich ?

Chaque match à ses vérités, son histoire. Bordeaux a fait deux matches plein contre le Bayern, qui à cette époque était moins bien. De toute façon, ces paramètres ne rentrent pas en ligne de compte car depuis ils restent sur une bonne dynamique et enchaînent les bons résultats tant en championnat qu'en Ligue des Champions.

à lire également
Bertrand Traoré en pleine action, contre Bordeaux, le 28 janvier 2018 © Nicolas Tucat / AFP
Du Burkina à l’Europe, Bertrand Traoré (22 ans) se plonge dans ses souvenirs pour Lyon Capitale. Une trajectoire rapide pour l’attaquant de l’OL, très imprégné par sa culture africaine.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut