france féminine
@FFF

Euro féminin : les Bleues ne doivent pas perdre face à la Suisse

L’équipe de France féminine s’apprête à disputer son troisième et dernier match de poule, ce soir, face à la Suisse. Ultime choc du groupe C de cet Euro 2017, à l’issue duquel les Bleues devront au minimum faire match nul pour se qualifier en quart de finale.

Match capital pour l’équipe de France féminine, ce soir, face à la Suisse (20h45). Sur la pelouse du stade de Breda (Pays-Bas), malmenée depuis le début de l’Euro à cause des intempéries, les Bleues devront au minimum réaliser un score de parité pour accéder aux quarts de finale.

Mais les filles d’Olivier Echouafni visent plus haut et espèrent bien gagner ce dernier match de poule afin d’entrer réellement dans la compétition. ”Maintenant, il s’agit de se libérer un petit peu plus”, a confirmé le sélectionneur français en conférence de presse. Car après leurs deux premières rencontres, les Bleues restent sur leur faim : victorieuses contre l’Islande, il leur a toutefois fallu attendre une faute adverse pour bénéficier d’un penalty et prendre l’avantage. Contre l’Autriche, elles encaissent même un but en premier, avant de répliquer et de terminer sur un match nul. Bref, un ”début assez poussif”, comme l’a noté Camille Abily, 181 sélections au compteur depuis le bras de fer contre les Autrichiennes.

Les tricolores comptent douze victoires pour quatre défaites, face à la Nati

Ce mercredi soir, il s’agira donc de se rassurer, d’autant plus que les autres équipes favorites sont au rendez-vous : l’Allemagne et l’Angleterre, respectivement 1e et 4e au classement FIFA, ont fait bonne impression depuis le début du tournoi. Pour tenir leur rang de 3e mondiales, les Françaises pourront ainsi compter sur Amandine Henry, celle qui a rassuré l’équipe en marquant de la tête contre l’Autriche et qui ”est en train de franchir des paliers”, selon son sélectionneur. A l’inverse, Sarah Bouhaddi, la gardienne de l’Olympique lyonnais, devra prouver qu’elle reste un élément essentiel parmi les Bleues, après un dernier match incertain contre les Autrichiennes.

Pour accéder aux quarts, l’équipe de France pourrait aussi profiter du jeu adverse car les Suissesses, obligées d’être victorieuses pour se qualifier, devront probablement aller vers l’avant. Statistiquement, l’avantage est en tout cas du côté des tricolores, qui comptent douze victoires pour quatre défaites, face à la Nati.

à lire également
Entrée du Groupama Stadium, à Décines © Tim Douet
La préfecture a adressé ce jeudi ses recommandations aux supporters nîmois pour la rencontre entre l’OL et leur club, qui aura lieu ce vendredi soir au Groupama Stadium.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut