Capture d’écran 2012-09-27 à 11.08.07

Escalade : le Mur de Lyon fait peau neuve

Première salle d'escalade de France, le Mur de Lyon a dévoilé officiellement ses nouveautés de la rentrée. Après quatre mois de travaux d'aménagement et d'agrandissement, la salle d'escalade est désormais dotée de 2400 m² de surface grimpable. Et confirme ainsi son statut.

Quatre mois de travaux pour 525 000 euros. Grâce à ce investissement, les grimpeurs disposent désormais de 2400 m² de surface. Avec 80 nouvelles voies d'escalade supplémentaires, le Mur permet aux nombreux visiteurs (200 000 l'an dernier) de défier la gravité de toutes les manières possibles. Y compris de manière transparente avec la pose de parois en plexiglas. De quoi donner une autre allure au Mur de Lyon, qui est déjà la plus grande salle d'escalade indoor de France. Mais François Petit, propriétaire des lieux et lui-même ancien champion du monde 1997 de la discipline, voit plus grand, il veut franchir un nouveau palier en attirant de nouveaux clients. Principalement ceux qui ne connaissent pas la salle.

Rester numéro un

Car au-delà des nouvelles voies, le premier objectif des travaux était d'améliorer l'accueil des clients, "de recevoir agréablement les gens à la salle" comme l'explique François Petit. L'accueil est capital pour séduire une nouvelle clientèle et gagner en popularité. C'est dans ce but que le directeur a renforcé l'aspect loisir de la salle en réaménageant l'accueil, les vestiaires, le sauna et en ouvrant une salle de fitness.
Numéro un dans l'agglomération, le Mur de Lyon a optimisé l'espace dont il disposait, et fait des essais pour son prochain projet : l'ouverture d'une seconde salle.

Une salle sportive développée par des sportifs

Car l'ancien "Mur Mur" est une machine bien rodée en bon état de marche. En passant de 800 à 1700 abonnés cette année, la salle se développe depuis 1997. Un afflux qui a motivé l'embauche de cinq nouveaux salariés au cours du mois de septembre. Tous experts en escalade, leur présence confirme le positionnement sportif – et non divertissement comme le mur de la Confluence – de la salle et la volonté de travailler en sécurité.

C'est connu, le nombre fait la force, surtout en sport. François Petit l'a bien compris. Il s'est donc entouré de deux associés pour développer la salle de rue Lortet (Lyon 7e), et plus généralement l'escalade en France : Fabrice Ponsin et Gwendal Peizerat. A eux trois, ils ont fondé le réseau Climb'Up dont le Mur de Lyon est la vitrine. Véritable leader de l'escalade en France, le Mur espère désormais se faire connaître de tous les Lyonnais et développer la pratique de l'escalade à une autre hauteur, mais en étant toujours assuré.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut