Ederson : "J'ai envie de rester à l'OL"

En fin de contrat en juin prochain, Ederson n'a toujours pas prolongé. Le Brésilien se veut confiant et nous affirme vouloir rester à l'OL.

De notre envoyé spécial à Porto-Vecchio (Corse du sud).

Ce qui est appréciable pour un reporter qui suit l'OL au quotidien, c'est d'avoir un joueur comme Ederson. Qu'il soit de bonne ou mauvaise humeur, en réussite ou en échec, il répond toujours présent lorsqu'on le sollicite. Après un café pris avec Cris, le milieu de terrain brésilien nous propose d'aller s'installer sur la terrasse de l'hôtel de l'équipe lyonnaise. "Il fait beau autant en profiter, non ? Franchement, on est pas bien là !", lâche-t-il tout sourire. En Corse depuis dimanche soir, les Rhodaniens semblent avoir trouvé leur rythme de croisière. "Ce stage se déroule bien. On fait tout ce qu'il faut pour se remettre en forme et être prêt pour les rencontres qui arrivent. On va enchaîner des matchs décisifs en janvier et février. On est encore présent dans quatre compétitions et on a envie de gagner des trophées cette saison", clame-t-il.

Lié avec l'Olympique lyonnais jusqu’en juin 2012, Ederson affirme se sentir bien entre Rhône et Saône. Malgré un début de saison handicapée par une blessure au genou gauche survenue en juillet dernier lors d'un match amical à Genk dans un choc violent avec son coéquipier Dejan Lovren. "Cela a été difficile par rapport à cette blessure. Ça m'a freiné dans mon élan mais je suis bien revenu, explique-t-il. Désormais, je me sens bien. Je suis à 100 %. Je pense avoir bien fini la première partie de saison et je n'ai qu'une envie, c'est d'enchaîner les matchs afin d'être performant."

"J'ai envie de rester"

Certes mais le milieu de terrain auriverde n'a toujours pas prolongé son contrat. Une situation qui ne l'inquiète pas outre-mesure. "Mes agents discutent avec le club pour tenter de trouver un accord. On va voir si Lyon compte réellement sur moi. Comme je l'ai déjà dit, j'ai envie de rester, je me sens bien à l'OL. Je m'entends à merveille avec tous les joueurs et le staff technique. J'ai l'esprit tranquille, je reste concentré sur le terrain", souligne-t-il. Ayant été aligné ces dernières années à plusieurs postes, tantôt à gauche tantôt à droite, Ederson aimerait bien pouvoir se stabiliser en évoluant à son poste de prédilection. "C'est important pour moi de savoir comment le club souhaite m'utiliser. J'ai envie de m'installer dans un rôle qui est pour moi plus naturel. C'est primordial pour pouvoir bien m'exprimer et apporter à l'équipe."

Comment l'ancien Niçois vit-il la concurrence qui subsiste à l'OL à son poste ? "Dans tous les clubs où je suis passé, il y avait de la concurrence. Cela m'a toujours motivé et fait progresser. Lorsqu'elle celle-ci est saine, elle ne peut être que bénéfique à un joueur de haut niveau", répond-il. La positive attitude : tel est le leitmotiv d'Ederson qui croit en cette équipe de l'OL version 2011-2012. "On a un bon groupe, de bons joueurs. Il y a une bonne ambiance. On a le potentiel pour gagner quelque chose", confie "Eder" qui a vraiment trouvé sa place au sein du vestiaire lyonnais : "Je me sens important dans l'équipe. Je prends souvent la parole avant les matchs. J'essaie de donner l'exemple en adoptant une attitude professionnelle."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut