Des Lyonnais aux JO de Pékin - 3 questions à Thierry Braillard

Il faut que ces sportifs qui vont participer aux JO se rendent compte qu'il y a toute une ville derrière eux. C'est un geste beaucoup plus important qu'il n'y paraît.

Concrètement, comment se matérialise cette aide ?
Les neuf athlètes qui partiront à Pékin ont reçu chacun une aide financière de la ville de Lyon de 8600 euros avec, bien sûr, une délibération au conseil municipal car nous sommes dans une totale transparence.

Dernièrement le rameur Franck Solforosi qui participera à ces JO a été très critique envers la ville en déclarant qu'il y en avait que pour l'OL...
Je n'ai pas du tout aimé ses critiques et j'ai d'ailleurs eu l'occasion de le dire directement à Franck Solforosi. Je lui ai dit qu'il ne fallait pas tout mélanger. On ne peut pas, quand on voit ce que fait l'Olympique lyonnais, la saison qu'a réalisé un Karim Benzema, dire que ça n'est pas normal que la ville soutienne l'OL. D'autant que la municipalité a toujours pensé à toutes les disciplines, à tous les clubs. C'est pour cela qu'on a organisé cette cérémonie des Lions du Sport, pour mettre sur le même pied d'égalité un sport comme le foot ou des sports moins médiatisés comme la gym ou l'athlétisme. Que les choses soient bien claires une fois pour toute, l'OL n'est pas favorisé.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut