Supporters avec un tifo de Fekir (OL-ASSE, 25 février 2018) © Romain Lafabrègue / AFP
Supporters avec un tifo de Fekir (OL-ASSE, 25 février 2018) © Romain Lafabrègue / AFP

Derby OL-ASSE : la préfecture met fin aux discussions avec les clubs

Suite à la décision de la LFP d'interdire de déplacement les supporters de l'ASSE, la préfecture du Rhône a assuré que les discussions étaient terminées entre les clubs.

Alors qu'elle était en discussion avec les deux clubs pour faire en sorte que les supporters stéphanois puissent assister au derby contre l'OL au Groupama stadium, le 23 novembre prochain, la préfecture a confié à Lyon Capitale que “ces échanges étaient terminés”. “Depuis le communiqué de la LFP et la sanction des supporters stéphanois, ces discussions n'ont plus lieu d'être”, a assurée la préfecture.

Ce mercredi, la commission de discipline de la Ligue de football professionnelle a décidé de sanctionner les supporters de l'AS Saint-Etienne d'un match de suspension de leur parcage à l'extérieur, après l'usage d’engins pyrotechniques face à Nîmes. De son côté, le club a déclaré étudier “un éventuel appel de cette décision”. Le club dispose de sept jours pour formuler cet appel à compter de la notification de la décision.

Les discussions étant rompues à la préfecture, difficile de croire qu'il y ait des supporters stéphanois au Groupama stadium malgré cet éventuel appel. Ce mercredi lors de sa présentation, Pascal Mailhos, le nouveau préfet du Rhône et d'Auvergne-Rhône-Alpes, s'était montré plutôt favorable au dialogue pour permettre un déplacement des supporters dans les meilleures conditions, “J'espère que nous arriverons à une situation acceptable du point de vue de la sécurité. Nous laissons la place au dialogue pour laisser le maximum de chance à la raison”, avait-il déclaré. Les supporters stéphanois n'ont plus assisté à un derby à Lyon depuis 2013.

à lire également
Entrée du Groupama Stadium, à Décines © Tim Douet
Dopés par les revenus de la Ligue des champions, les résultats financiers de l'Olympique lyonnais ont progressé de 66% hors vente des joueurs au 1er trimestre de l'exercice 2018/2019. Ils restent cependant en dessous de ceux de la saison dernière (-5,4 M d’€).

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut