Pascal Mailhos, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Rhône : Pascal Mailhos, préfet équilibriste

“Équilibre” à tous les étages. Le nouveau préfet du Rhône et d’Auvergne-Rhône-Alpes plaide pour un “et en même temps” dans tous les domaines de compétence de ses nouvelles fonctions.

“Un État proche, modeste et réactif.” C’est par ces mots que Pascal Mailhos, le nouveau préfet du Rhône, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, s’est présenté ce mercredi dans les salons de la préfecture, à Lyon. Il a résumé son action en six principes : “dynamisme, cohésion, partenariat, proximité, solidarité, sécurité.”

Sécurité, solidarité, fermeté

Celui qui a pris ses fonctions ce mardi a assuré qu’il irait “à la rencontre des élus, des associations et des forces économiques, partout où ils se trouvent, dans tous les départements de la région, pour évaluer la réalité et les besoins du terrain”. Ancien patron des renseignements généraux, Pascal Mailhos a affirmé vouloir relever le défi “de la sécurité à travers la lutte contre le terrorisme et la lutte contre les atteintes aux personnes et aux biens”. “Un défi” qui passe par la rencontre des différents acteurs dans les quartiers prioritaires, en politique de la ville et de reconquête républicaine. Souhaitant “un équilibre” dans sa politique, le nouveau préfet a dit vouloir travailler à “la sécurité d’un côté et à la fraternité et la solidarité de l’autre”. “On ne doit pas avoir que des réponses sécuritaires, a-t-il ajouté, il faut aussi tendre la main pour ceux qui n’ont ni emploi ni perspective de formation. C’est dans l’équilibre que l’on peut trouver une bonne façon de débattre.”

Un équilibre pour lequel Pascal Mailhos a aussi plaidé dans le volet immigration : “Il faut bien accueillir ceux que la République doit accueillir, les réfugiés et les personnes en situation régulière, et être extrêmement ferme avec ceux qui n’ont pas de droit, au titre de la loi, à se maintenir sur le territoire de la République.”

La métropole et les autres territoires

“Équilibre encore, Pascal Mailhos a plaidé pour l’égalité des territoires au sein de la région : “J’ai été surpris par la très grande variété de ses territoires et par le contraste entre les secteurs en forte croissance et d’autres plus fragiles, au-delà de la simple différence entre le rural et l’urbain.” Des territoires où la “cohésion sera nécessaire”, en “s’appuyant” par exemple “sur la métropole lyonnaise”. “La métropole de Lyon est une chance pour les territoires qui l’entourent et les territoires sont une chance pour la métropole”, estime le nouveau préfet aurhalpin.

En tant que préfet de région, Pascal Mailhos aura plusieurs gros dossiers à gérer, dont l’A45 et le nœud ferroviaire lyonnais. Concernant l’autoroute entre Saint-Étienne et Lyon, récemment enterrée par le Gouvernement, le nouveau représentant de l’État en Auvergne-Rhône-Alpes a garanti que le travail serait poursuivi sur “les pistes pour faciliter les déplacements entre les deux villes”. “Je me suis engagé à ce que toutes les parties concernées soient concertées”, a-t-il déclaré. Sur le nœud ferroviaire lyonnais, un “débat public aura lieu en 2019”, a annoncé le préfet.

Collomb traité comme les autres

Enfin, questionné sur les relations qu’il va entretenir avec Gérard Collomb, son ancien supérieur hiérarchique, Pascal Mailhos a déclaré qu’il aurait “plaisir à retrouver celui qui a été ministre de l’Intérieur pendant un an”, mais assuré qu’il aurait avec lui “les mêmes relations que celle [qu’il a] avec le président de la métropole, les présidents du conseil départemental et du conseil régional et l’ensemble des élus”.

à lire également
Nommé préfet du Rhône, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et de la zone de défense Sud-Est après le départ de Stéphane Bouillon au cabinet de Christophe Castaner au ministère de l'Intérieur, Pascal Mailhos prendra officiellement ses fonctions devant ses équipes de la préfecture mardi prochain. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut