Coupe de la Ligue : l'OL, la soif de vaincre (vidéo)

Évoluant à dix contre onze durant 70 minutes et mené au score, l’OL a su renverser la vapeur face à Lille, mercredi soir, et se qualifier pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue.

L'OL en a bavé. Réduit à dix dès la 11ème minute suite à l'expulsion de Dabo et mené au score dès la 28e minute de jeu, les Olympiens ont été généreux dans l’effort. Face à Lille, le club de Jean-Michel Aulas n'a rien lâché et a retourné la situation en sa faveur. Le but de Lisandro (65e) a quelque peu tout changé. L'Argentin a une nouvelle fois été l'un des grands artisans de la victoire lyonnaise. Enfin surtout d'une qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. "Ça c’est joué sur l’envie et la détermination. Et Lyon en a eu plus que nous", concédera le coach nordiste Rudi Garcia à l’issue de la rencontre.

Monsieur Duhamel complètement dépassé...

Face au champion de France en titre, Lyon a surtout trouvé les ressources nécessaires pour refaire surface. Car ce sont bel et bien, les Nordistes (Balmont 5e et 11e, Mavuba 24e) qui se montrent les plus dangereux durant le premier acte. D’ailleurs, ils ouvrent logiquement le score. Libre de tout marquage, Joe Cole décroche une lourde frappe du droit qui laisse Lloris de marbre (0-1, 28e). Lyon est au plus mal. D’autant que seize minutes plus tôt, les Gones se voient réduits à dix. Sur un tacle spectaculaire mais pas bien méchant de Dabo sur Laurent Bonnart, Monsieur Duhamel, complètement à côté de son sujet mercredi soir, brandit d'emblée un carton rouge. Une sentence sévère au regard des images. Mais l’unité est de mise dans les rangs rhodaniens. L’OL revient et égalise par Kim Källström. Juste avant la pause (1-1, 41e).

Lisandro encore lui !

Lille semble se chercher. Du moins, ne réussit pas vraiment à poser son jeu et tombe dans une certaine facilité. Les Lyonnais vont en profiter grâce à leur buteur-maison Lisandro. L’attaquant argentin, capitaine en l’absence de Cris, reprend un centre en retrait délivré par Michel Bastos (2-1, 66e), arrière... droit après l'expulsion de Dabo. Un but qui embrase Gerland. Réduits à dix, après l’expulsion de Mathieu Debuchy pour un deuxième carton jaune (82e), les Dogues sont KO. Le come-back de l’OL leur a été fatal. La bande à Rémi Garde devra aller chercher sa qualification pour la finale de la Coupe de la Ligue à Lorient le 31 janvier prochain.

à lire également
Ynfluences Square – Lyon, Confluence © Tim Douet
Si la Confluence attire tous les regards, Gerland, Vaise ou encore le Carré de Soie sont le théâtre d’importants programmes immobiliers. Prisés des nouveaux arrivants, ces quartiers autrefois peu attirants sont-ils devenus de bons placements ? Pierre-Yves Desgoutte, directeur commercial chez BPD Marignan, explique pourquoi il en est convaincu.
1 commentaire
  1. putoisblogueur - 13 janvier 2012

    Bravo Les gones ! Excellent travail d'accélération de Bastos et superbe finition de Lisandro sur le 1er but !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut